VIDÉO - À quoi ressembleront les 100 premiers jours de la présidence Trump ?

La présidence Donald Trump

Voir
100 JOURS - Dans une vidéo, le président élu Donald Trump a présenté six mesures phares qu'il lancerait, dès son entrée à la Maison Blanche. Étonnamment, aucune de ses propositions électorales phares n'y apparaissent...

Le président américain élu Donald Trump n’a pas encore été officiellement intronisé ni même constitué son gouvernement mais il tient déjà à préparer les Américains à ce qui les attend lors des 100 premiers jours de sa présidence. 

Dans une vidéo publiée sur Facebook, il a annoncé que les Etats-Unis se retireraient du traité commercial transpacifique (TPP) au premier jour de sa présidence, une de ses six mesures phares visant à mettre "l'Amérique d'abord".

Le retrait du TPP

Au premier jour de sa présidence, Donald Trump, qui sera investi 45e président des Etats-Unis le 20 janvier, engagera le retrait des Etats-Unis du TPP, signé en 2015 par douze pays de la région Asie-Pacifique, mais sans la Chine.

A la place, Donald Trump veut négocier des traités "bilatéraux" qui selon lui "ramèneront les emplois et l'industrie sur le sol américain".

Pour entrer en vigueur, ce partenariat devait encore être approuvé par le Congrès américain, dominé par les républicains. 

Enquêter sur les visas des travailleurs

En matière d'immigration, et après avoir nommé à cet égard un ministre de la Justice tenant d'une ligne dure, le sénateur Jeff Sessions, Donald Trump entend "enquêter sur les abus des programmes de visas" afin de ne pas disqualifier le "travailleur américain".

Retirer les restrictions pour les énergies polluantes

En matière d'énergie, M. Trump, qui s'est entouré de responsables climatosceptiques, a indiqué qu'il "annulerait les restrictions tueuses d'emplois dans la production" d'énergie, y compris le gaz et le pétrole de schiste et le charbon propre, "créant ainsi plusieurs millions d'emplois bien payés".

Lutter contre la bureaucratie et les élites

Donald Trump a promis de lutter contre la bureaucratie en supprimant deux réglementations pour toute nouvelle réglementation adoptée, et pour une nouvelle "éthique" politique, en interdisant tout passage dans le privé pendant cinq ans pour tout membre de l'exécutif.  

Se protéger contre les cyber-attaques

Pour la sécurité nationale, dont le principal conseiller de M. Trump sera l'ancien général Michael Flynn, pourfendeur de l'extrémisme islamique et indulgent avec la Russie, le président élu demandera au ministère de la Défense et au chef d'état-major "un plan complet destiné à protéger les infrastructures vitales de l'Amérique des cyber-attaques, et de toutes les autres formes d'attaques".

Et ses mesures phares ?

Plus aucune mention par contre de ses propositions polémiques de mur entre le Mexique et les Etats-Unis, de l'expulsion de millions de migrants sans-papiers, de la limitation d'entrée sur le territoire des musulmans ou d'annulation de la réforme de santé Obamacare. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques