Avant le premier tour, la folle dernière semaine des candidats à la présidentielle

DirectLCI
LIGNE D'ARRIVÉE - Le lundi de Pâques lance le compte à rebours jusqu'au premier tour, dimanche 23 avril. La campagne s'achèvera vendredi soir à minuit. D'ici là, les candidats vont multiplier les déplacements pour tenter de gagner des points dans un combat qui s'annonce serré. LCI fait le point.

Le premier tour n'est plus qu'à une encablure et le scrutin s'annonce de plus en plus incertain. Plus que jamais, les 11 candidats de la présidentielle vont devoir peser dans les cinq jours qui les séparent de la fin officielle de la campagne. Les enjeux sont clairs : les favoris présumés doivent impérativement consolider leur électorat, et leurs challengers, arracher les points qui les séparent encore d'un éventuel second tour. 


Leur agenda est adapté en conséquence : outre les passages dans les médias, la semaine sera particulièrement dense, émaillée de déplacements et de meeting, d'autant que les prétendants ne se départageront pas lors d'un ultime débat télévisé à 11, suite à l'annulation de celui de France Télévisions prévu le 20 avril

En vidéo

Présidentielle 2017 : 4 candidats dans un mouchoir de poche à une semaine du 1er tour

Emmanuel Macron

Le candidat d'En Marche! ira défendre les "10 raisons de voter" pour lui à l'occasion de quatre meetings à Paris Bercy (17 avril, 15 heures), Nantes (19 avril), Arras et Rouen (21 avril). En outre, ses soutiens organiseront encore une cinquantaine de meetings régionaux et près de 80 à 90 réunions publiques départementales.

Marine Le Pen

La candidate du Front national lance elle aussi sa semaine avec un grand meeting parisien, qui  se tiendra lundi au Zénith (La Villette) à partir de 20 heures. L'autre grand meeting de Marine Le Pen sera celui de Marseille, mercredi à partir de 20 heures. 

Benoît Hamon

Le candidat socialiste, qui doit impérativement enrayer la spirale d'une campagne étouffée par celle de Jean-Luc Mélenchon, mettra les bouchées doubles avec, après son meeting dimanche à Bordeaux, un déplacement prévu mardi à Toulouse en soirée. Son grand rendez-vous est prévu mercredi, en plein air, sur la place de la République à Paris à partir de 19 heures. 

Jean-Luc Mélenchon

Après son déplacement à Toulouse dimanche après-midi, le candidat de La France insoumise est attendu mardi à Dijon à partir de 19 heures, pour un meeting singulier : Jean-Luc Mélenchon, usant à nouveau de son hologramme, sera présent en même temps dans six autres villes, Clermont-Ferrand, Grenoble, Montpellier, Nancy, et Nantes et à Le Port (La Réunion). Le candidat prévoit également un déplacement en Ile-de-France, sur la "péniche insoumise" ce lundi après-midi, ainsi que sur le site de production de "Trivolution" à Lons-le-Saunier mercredi. 

François Fillon

Hyperactif durant le week-end pascal, François Fillon sera accueilli à Nice lundi après-midi (17 heures) pour un premier meeting. Le lendemain, il se rendra à Lille, où le rassemblement est prévu à partir de 18 heures. 

Les autres candidats sur tous les terrains

Nicolas Dupont-Aignan, candidat de Debout la France, tiendra son grand meeting mercredi à 19 heures au Cirque d'Hiver, à Paris. François Asselineau, le partisan du "Frexit", tiendra son rassemblement au Centre des congrès de Lyon, mardi soir à 20 heures. Jean Lassalle se rendra quant à lui en Meisenthal et Bitche (Moselle) mardi. Le candidat du Nouveau Parti anticapitaliste, Philippe Poutou, est attendu mardi à 20 heures pour une réunion publique à Toulouse, avant son meeting mercredi au Dock Pullmann (Aubervilliers) à 20 heures. Ses soutiens organiseront une série de réunions à Mulhouse, Poitiers, Annecy, Le Mans et Cergy Pontoise jeudi et vendredi. Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) tiendra son meeting de fin de campagne à Lille, mercredi à 19h30, dans la Salle du Gymnase. Quant à Jacques Cheminade, il organisera un "meeting par Internet" mardi 18 avril à 19h30, retransmis en direct sur Facebook et YouTube. 

Plus d'articles

Sur le même sujet