VIDÉO - Niel, Attali, Minc... Qui sont les soutiens d'Emmanuel Macron ?

Emmanuel Macron dans la course à l'Elysée

Voir
ENTOURAGE - Ils sont jeunes, vieux, ils viennent du privé, du public. Ils n'ont en somme pas grand-chose en commun sauf... de soutenir Emmanuel Macron. Chacun dans leur rôle, ils piochent à gauche et à droite pour construire le projet du candidat d'En Marche!

Tous n'aiment pas la lumière, mais ceux-là acceptent de parler de leur engagement auprès d'Emmanuel Macron. Le candidat à l'élection présidentielle est entouré de conseillers, d'experts et de soutiens venus de sphères très diverses. Nous les avons réunis en quatre familles.

Les associatifs

Comme Jean-Marc Borello, le fondateur du groupe SOS - un géant de l'économie sociale et solidataire qui pèse près d'un milliard d'euro de chiffre d'affaires - les soutiens venus du monde social et associatif ont une place de choix dans l'organigramme d'En Marche!


Cet homme de 59 ans, qui se dit "irréductiblement de gauche" dans Le Monde, est l'un des neuf délégués nationaux du mouvement d'Emmanuel Macron. Tout comme Catherine Barbaroux, l'ex-présidente de l'Association pour le droit à l'initiative économique (Adie).

Les start-uppers

"Je savais que je ne voulais pas regarder les élections 2017 des États-Unis, que je voulais m’engager, que je ne voulais pas que le FN soit une fatalité", estime Axelle Tessandier. Après six ans passés en Californie, dans une agence de communication de la Silicon Valley, cette femme de 35 ans mise sur Macron, comme de nombreux entrepreneurs des nouvelles technologies. Marc Simoncini, célèbre pour avoir fondé le site de rencontre Meetic, et Xavier Niel, non moins connu pour avoir créé Free, soutiennent également l'ancien ministre.

Les experts

Son ralliement au candidat Macron avait grand bruit, car il est l'un des économistes les plus connus de France. Jean Pisani-Ferry, ex-directeur de France Stratégie, la version actuelle du Commissariat au Plan. Il impute notamment au précédent quinquennat des "erreurs de diagnostic", qu'il a pour but de ne pas reproduire dans le projet d'En Marche!

Comme Jean Pisani-Ferry, Alain Minc a également longtemps eu l'oreille des puissants et a rallié Emmanuel Macron. L'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy et soutien d'Alain Juppé à la primaire de la droite voit dans son nouveau poulain "le seul candidat authentiquement européen", commme il l'affirme dans le JDD.

Les anciens mitterrandiens

Jacques Attali et Pierre Bergé forment la dernière famille des soutiens d'Emmanuel Macron. Pour le second, "nous ne sommes plus dans une gauche du Front populaire (...). M. Hamon croit qu’on est encore en 1936. Il se trompe. Nous sommes dans une gauche de négociation." Une gauche visiblement incarnée par le candidat d'En Marche!

Quant à Jacques Attali, c'est lui-même qui a repéré le jeune Emmanuel Macron quand il sortait de l'ENA. Il est l'un des plus proches du candidat, mais aussi l'un de ses soutiens les plus critiques. L'ancien conseiller de François Mitterrand déclarait dans un documentaire consacré à Macron que ce dernier "incarnait le vide", tout en déclarant ultérieurement qu'il "est en train progressivement de le remplir".

En vidéo

Emmanuel Macron : demandez le programme !

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Emmanuel Macron dans la course à l'Elysée

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques