La curieuse affaire du "jet privé de Jean-Luc Mélenchon"

La curieuse affaire du "jet privé de Jean-Luc Mélenchon"

La chasse aux intox

Voir
MISE AU POINT - Le site Atlantico a publié un article à propos de l'utilisation de jets privés par Jean-Luc Mélenchon, en se référant à une ancienne publication satirique du Gorafi. Contacté, le fondateur d'Atlantico plaide la publication d'une "version provisoire" de l'article, mais maintient l'information selon laquelle le candidat de la France Insoumise voyagerait en jet privé. Qu'en est-il ?

Le site Atlantico, classé à droite, s'est-il fait berner par Le Gorafi ? C'est ce que pourrait laisser croire la publication, ce jeudi 20 avril, d'un article intitulé "Après la péniche, le jet insoumis de Mélenchon : petit voyage entre amis (du luxe)". Signé d'un certain Xavier Prague, l'article explique comment "le leader de la France insoumise ne voyage plus qu'en classe Affaire". Et de relever le "décalage, dans ce comportement, entre ce que souhaite le candidat Mélenchon pour 'les gens' et ce qu'il se réserve pour lui-même".


Un argumentaire mis à mal par la présence, un paragraphe plus bas, d'une référence au fameux site satirique Le Gorafi. On peut ainsi lire sur Atlantico : "Mélenchon expliquait encore avoir acheté cet avion chez Dassault-Industrie tout en précisant 'qu'il connaissait personnellement les ouvriers qui avaient travaillé sur cet avion'. Autant de précisions qui étaient faites par Mélenchon lui-même, à un journaliste du Gorafi, tout en sirotant une coupe de champagne au moment où l'appareil allait se poser sur l'aéroport d'Ibiza..." En réalité, ce passage cite un ancien article du Gorafi,  datant de juillet 2013, qui détaillait de manière humoristique comment Jean-Luc Mélenchon se justifiait "après l'achat d'un jet privé par le Parti de gauche". 

"C'est une version provisoire qui a été publiée"

Contacté par LCI dans le cadre du projet CrossCheck, Jean-Sébastien Ferjou, fondateur d'Atlantico, se montre mécontent. Il explique : "Il manque un bout à l'article. C'est une version provisoire, non définitive qui a été publiée. L'article devait mentionner : 'Quand la réalité rejoint la fiction'. Ce qui compte, c'est la fin de l'article, à propos de l'utilisation réelle d'un jet par Jean-Luc Mélenchon". Par la suite, l'article a été amendé, rendant explicite la nature satirique du Gorafi. 


Mais au-delà de cette curieuse référence au sein d'un article en apparence sérieux, qu'en est-il de cette histoire de jet privé prétenduement utilisé par Jean-Luc Mélenchon ? Le fondateur d'Atlantico maintient son information selon laquelle le candidat de la France Insoumise aurait emprunté un jet privé, de la compagnie Aston Jet, le 4 février dernier pour se rendre à Bâle. Ajoutant même, plus tard dans la matinée, un plan de vol pour étayer ses propos. Contactée par BuzzFeed pour CrossCheck, la compagnie "ne confirme ni n'infirme" l'information d'Atlantico pour des raisons de confidentialité. Quant à l'entourage de Jean-Luc Mélenchon, sollicité par Libération, il assure qu'il "a mieux à faire" que de commenter cette sortie. Enfin, l'aéroport de Bâle, également contacté, confirme qu'un jet a bien atterri sur ses pistes, en provenance du Bourget, ce 4 février 2017.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La chasse aux intox

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques