VIDÉO - Quand Macron dénonçait la connivence entre journalistes et politiques

TEL EST PRIS QUI CROYAIT PRENDRE - L'ex-journaliste d'i

Voilà qui appelle la contradiction. Après avoir fait ses adieux sur Twitter, la correspondante vedette de Canal + et de i<Télé aux Etats-Unis a annoncé ce mercredi rejoindre l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron, devenant sa porte-parole, spécialiste des questions internationales. Il y a trois mois pourtant, la candidat "En Marche!" vers l'Elysée dénoncait lors d'un direct chez Médiapart la connivence entre le monde médiatique et le monde politique.

Macron bientôt comme Hollande ?

"Cette génération, de gauche comme de droite, a beaucoup vécu avec les médias [...] Je n'ai pas d'amis journalistes. Je ne fais pas de connivence, je ne fais pas de confidences", assurait alors l'ancien ministre de l'Economie. A l'époque, François Hollande pouvait se sentir visé. Son livre de confidences avec deux journalistes du Monde venait d'être publié et le plaisir qu'il a toujours éprouvé au contact des journalistes n'est un secret pour personne. 


Mieux, le Président n'a jamais hésité à s'adjoindre des conseillers anciennement détenteurs de la carte de presse, comme l'a rappelé Marianne. S'il a encore de la marge sur son ancien patron, Emmanuel Macron pourra désormais compter au nombre des politiques qui apprécient d'avoir d'anciens journalistes auprès d'eux.

En vidéo

VIDÉO - Les moments forts de la journaliste Laurence Haïm à la télévision

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Emmanuel Macron dans la course à l'Elysée

Plus d'articles

Sur le même sujet