VIDÉO - Selfie, discussions, arme, dessin... Ce qu'il vous est interdit de faire dans un bureau de vote

Le second tour de l'élection présidentielle 2017

Voir
(BONNE) PARTICIPATION - Sachez que vous ne pouvez pas tout dire, ni tout faire lorsque vous allez voter. Il existe certaines règles que vous devez respecter. Voici l'essentiel de ce qu'il faut savoir avant de vous présenter au bureau de vote, ce dimanche 18 juin, pour le second tour des législatives 2017.

Dimanche 18 juin, 47 millions d'électeurs sont appelés à se présenter à leur bureau de vote pour y glisser un bulletin dans l'urne ; blanc, nul ou au nom de leur candidat préféré. Un bulletin. Un isoloir. Une urne. Une signature. Le tour est joué. La procédure est simple et objectivement peu risquée. Mais méfiez-vous, elle est tout de même régentée par quelques règles, que LCI vous récapitule ici :

Pas de commentaire

Combien de fois avez-vous entendu un assesseur se faire rabrouer après avoir fait un commentaire sur la dynamique d'un candidat, en plein dépouillement ? Sur ce point, le code électoral est très strict depuis 1976 : "Toutes discussions et toutes délibérations des électeurs sont interdites à l'intérieur des bureaux de vote". Cela signifie que, secret du vote oblige, il vous est interdit de donner des détails sur la nature de votre vote.

Pas d'armes

Fourches, armes à feu, armes blanches ou différentes battes. Quelles que soient les raisons pour lesquelles vous voudriez vous armer, le ministère de l'Intérieur le rappelle, même si cela peut paraître évident : "L'entrée de la salle de vote est également interdite à tout électeur porteur d'une arme."

Pas de selfie

Répétons-le : le code électoral rappelle que "le scrutin est secret". Aussi, quand la question du selfie, pas évoquée par la réglementation, lui fut posée par metronews en 2014, à l'occasion d'un scrutin intermédiaire, le ministère de l'Intérieur fit la réponse suivante : "Il n'apparaît pas recommandé de le faire car le simple fait de le faire et a fortiori de le publier peut générer un soupçon sur l'indépendance de l'électeur quant à son vote. En effet, rien ne peut garantir que cette publication n'ait été exigée, notamment par des pressions." Il y a donc l'esprit et la lettre, laissés à la libre appréciation du président du bureau de vote qui, par son pouvoir de "police", peut procéder à toute expulsion en cas de trouble à l'ordre public.

En vidéo

Peut-on prendre un selfie dans l'isoloir ?

Pas de personnalisation du bulletin

Si vous êtes saisis d'envies fantaisistes pour décorer votre bulletin de vote ou votre enveloppe, tenez bien compte du fait que cela ne restera pas sans conséquence sur sa valeur. Il rejoindra tout simplement les votes nuls. Quel que soit votre attachement à votre candidat-e, il est donc déconseillé de dessiner un coeur dessus ou de mettre trois bulletins à son nom dans l'enveloppe.

Soyez reconnaissables

Le code vestimentaire n'est pas trop contraignant pour qui se rend au bureau de vote. Assurez-vous simplement qu'on puisse vous identifier. Il est ainsi interdit de porter une cagoule, de s'enrouler le visage dans une écharpe ou de porter une burqa. Par ailleurs, le code électoral n'interdit pas le port de signes religieux distinctifs. 

Suivez toute l’actualité sur notre page dédiée aux élections législatives


Découvrez le nom de votre député grâce à notre carte interactive

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le second tour de l'élection présidentielle 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques