Emmanuel Macron reçoit le soutien inattendu de sa belle-fille

Emmanuel Macron reçoit le soutien inattendu de sa belle-fille

Elections présidentielles

Voir
PATER FAMILIAS - Le mouvement "En Marche!" d'Emmanuel Macron peut se targuer d'un soutien supplémentaire en la personne de Tiphaine Auzière. Cette trentenaire n’est autre que la fille de Brigitte Trogneux et donc... la belle-fille de l’ancien ministre de l’Économie.

C'était sa première apparition publique. Vendredi 25 novembre, dans un restaurant du Touquet (Pas-de-Calais), Tiphaine Auzière a affiché officiellement son soutien à Emmanuel Macron pour la présidentielle de 2017, comme le révèle La Voix du Nord.


Un soutien qui a attiré les flashs des photographes, et pour cause... Cette jeune trentenaire n'est autre que la fille de Brigitte Trogneux, autrement dit la belle-fille d'Emmanuel Macron. Avocate au barreau de Boulogne-sur-Mer, elle a décidé de monter un comité "En Marche!" dans le Pas-de-Calais.


Et en bonne oratrice, elle a voulu défendre publiquement le projet de son beau-père, à peine plus âgé qu'elle : "J’ai toujours trouvé qu’Emmanuel était une personnalité hors norme, un homme intelligent avec qui le dialogue est toujours possible", a-t-elle expliqué, ajoutant : "Ce qui m’a fait basculer, qui m’a poussée à m’engager, c’est cet engouement citoyen de tant de personnes pour lui alors qu’ils ne le connaissent pas".

Tout ce que je fais pour lui, c’est par envieTiphaine Auzière

Pour autant, elle reste "une fille de", alors Tiphaine Auzière nuance son propos : "Sur la loi travail, nous avons eu des échanges de positions", a-t-elle déclaré affirmant que cette volonté d'être subitement dans la lumière n'était en rien dicté par son beau-père. "Quand je lui ai dit que j’allais monter un comité 'En marche!', il a été très content mais il ne m’a jamais poussée à rien. Tout ce que je fais pour lui, c’est par envie", a-t-elle tenu à souligner. 

Vision Macron : le site internet qui compile les idées d'Emmanuel Macron

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Elections présidentielles

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques