Régionales 2015 : pas facile de s'y retrouver à la gauche du PS

Régionales 2015 : pas facile de s'y retrouver à la gauche du PS

QUI FAIT QUOI ? - D'une région à l'autre, les accords entre Parti de gauche, Europe Ecologie-Les Verts et Parti communiste semblent à géométrie variable. Au risque d'embrouiller les électeurs... Metronews fait le point.

Faut-il s'unir pour peser plus lourd ou bien faire bande à part pour défendre son identité ? Cette question, c'est celle qui semble agiter la gauche de la gauche, à un peu plus d'un mois du premier tour des régionales. D'une région à l'autre, les alliances entre Europe Ecologie-Les Verts, le Parti de gauche et le Parti communiste semblent se faire et se défaire sans qu'il y ait de réflexion nationale.

C'est ainsi qu'en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, par exemple, les trois partis présentent une seule liste commune tandis qu'en Bretagne, le Front de gauche, qui rassemble entre autres Parti communiste et Parti de gauche, a choisi au contraire de présenter une liste distincte de celles des écologistes. Mais ailleurs, en Auvergne-Rhône-Alpes ou en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, c'est le Parti communiste qui a choisi de mener sa propre liste. Résultat, difficile pour les électeurs de comprendre qui fait quoi. Une difficulté qui s'exprime d'autant plus au regard du psychodrame vécu par EELV après le départ de certains cadres excédés par ce rapprochement avec le Front de gauche.

"Les gens n'y comprennent rien"

Cette incapacité à fixer le cap ne manque pas d'agacer Jean-Luc Mélenchon, l'ex-patron du Parti de gauche et candidat du Front de gauche à la présidentielle de 2012. Interrogé dimanche soir sur le plateau du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro , il a regretté cette absence d'union au niveau national. "Il est très difficile dans le Nord de convaincre (les électeurs, ndlr) d'aller voter pour Madame Sandrine Rousseau (la candidate écologiste qui représente aussi le Parti de gauche) parce que les gens n'y comprennent rien", s'est-il emporté.

D'autant que la sémantique ne fait rien pour arranger les choses et que, dans certaines régions, les électeurs ont intérêt à bien vérifier leurs bulletins pour faire la différence entre les mentions. En Auvergne-Rhône-Alpes, il y a ainsi des tracts "Parti de gauche – Front de gauche" et d'autres mentionnant "Parti communiste français – membre du Front de gauche"...

EN SAVOIR +
>>
Les élections régionales, comment ça marche ?
>>
Une région, à quoi ça sert ?
>>
Retrouvez tout notre dossier consacré aux élections régionales

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques