Législatives : en Corse, les nationalistes décrochent 3 des 4 circonscriptions

HISTORIQUE - Pour la première fois, le mouvement "Pè a Corsica" ("Pour la Corse") va envoyer trois députés à l’Assemblée nationale. Une nouvelle victoire pour les nationalistes, qui dirige déjà l'Assemblée territoriale depuis 2015.

C’est "une victoire historique" pour Jean-Guy Talamoni et Gilles Simeoni. Dans une ambiance de liesse, les leaders nationalistes ont rejoint dimanche soir à Bastia l'un de leurs trois élus du jour, Michel Castellani. Ils ont lu avec lui les résultats et chanté l'hymne corse devant une centaine de sympathisants.


Le mouvement "Pé a Corsica" (Pour la Corse) a en effet remporté dimanche les deux circonscriptions de Haute-Corse -Michel Castellani à Bastia et Jean-Félix Acquaviva à Corte. En Corse-du-Sud, où la victoire de "Pé a Corsica" était plus incertaine, Paul-André Colombani a finalement décroché la circonscription de Bonifacio face au député sortant LR Camille de Rocca Serra. Seule la première circonscription de Corse-du-Sud a été remportée par le candidat LR, en l'occurrence Jean-Jacques Ferrara, qui avait élu dès le premier tour dimanche dernier.

Un message pour Macron

Ces résultats sont "un signe indiscutable de l'avancée de nos idées", a déclaré à l'AFP Michel Castellani : "Le président doit comprendre qu'il peut marquer d'une pierre blanche son mandat en étant le premier président à faire évoluer la situation en Corse", a-t-il notamment lancé à l'adresse d'Emmanuel Macron.

Une progression nette par rapport à 2012

Aux élections régionales de décembre 2015, les nationalistes avaient déjà remporté une victoire historique. Mais le résultat des législatives marque cependant une nette progression par rapport à ce dernier scrutin, ainsi que pra rapport aux législatives de 2012. A l'époque, les nationalistes ne s'étaient qualifiés pour le second tour que dans deux circonscriptions seulement.


Prochaine étape pour la parti "Pé a Corsica" : le vote attendu à la fin de l'année pour la collectivité unique de Corse, qui doit voir le jour en 2018 de la fusion entre la collectivité territoriale actuelle et des deux départements de l'île. 

En vidéo

Nombre de femmes, âge moyen... : la nouvelle Assemblée nationale en chiffres

Découvrez notre page spéciale consacrée aux élections législatives 2017


Qui est votre député(e) ? Découvrez ici tous les résultats des élections législatives 2017

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Elections législatives 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet