Assemblée nationale : une femme au Perchoir ?

Assemblée nationale : une femme au Perchoir ?

Elections législatives 2017

Voir
SHORT LIST - Plusieurs noms circulent déjà pour le poste prestigieux de président de l’Assemblée nationale. Comme à chaque nouvelle législature, l’appétit des prétendants est tout aussi vorace que discret, même si dimanche 19 juin, au soir du 2e tour, le député François De Rugy a fait acte de candidature. Les rumeurs font plutôt état de l'arrivée d'une femme à ce poste très convoité. Ce qui serait une première.

Qui succédera à Claude Bartolone au poste de président de l’Assemblée nationale ? Si la bataille pour le Perchoir n’est pas officiellement lancée, l’identité de certains prétendants commencent à se faire connaître. Il y a déjà quelques semaines, le nom du ministre de la Cohésion des territoires, Richard Ferrand, avait circulé pour prendre le "Perchoir" de l'Assemblée. Mais la polémique sur l'affaire d'une location immobilière des Mutuelles de Bretagne rend à présent cette hypothèse peu probable.  Au soir de son élection au poste de député, l'écologiste François de Rugy a fait acte de candidature pour ce poste incontournable de la Ve République. 


Mais selon Le Canard enchaîné, Emmanuel Macron verrait d’un bon œil l’élection d’une femme à ce poste prestigieux. Lui qui avait évoqué l’envie de nommer une femme à Matignon lors de la campagne présidentielle pourrait finalement se rattraper après les législatives.

Un acte d’autant plus symbolique, car les douze personnalités politiques à avoir présidé l’Assemblée sous la Ve République sont exclusivement des hommes. Les noms qui circulent sont ceux de l’écologiste Barbara Pompili et de la députée LR, Laure de La Raudière, proche de Bruno Le Maire.


La première est très partie pour conserver son siège. En tête dans la 2e circonscription de la Somme avec 40,70% des voix, elle affrontera au second tour un candidat de la France insoumise, qui n’a récolté que 14,33% des suffrages. En revanche, Laure de la Raudière n’est pas assurée de faire un troisième mandat parlementaire. Engagée dans la 3e circonscription de l’Eure-et-Loir, elle est arrivée deuxième (30,82%) derrière un candidat radical de gauche (31,16%). 


Selon le JDD, la députée du Pas-de-Calais, Brigitte Bourguignon, serait également en lice pour le Perchoir. Arrivée largement en tête au premier tour avec 41,94% des voix, elle devrait facilement remporter le second face à une candidate FN, qui a récolté deux fois moins de voix qu’elle (22,69%).

De Rugy et Solère s'y verraient bien

Cela n’empêche pas certains hommes de s’imaginer succéder à Claude Bartolone. L'écologiste François de Rugy va déposer sa candidature à la présidence de l'Assemblée nationale, a-t-il dit dimanche sur France Culture. 

Autre prétendant sérieux "qui ne dirait pas non", le député LR Thierry Solère. Proche du Premier ministre Edouard Philippe, son accession au Perchoir serait une nouvelle déconvenue pour la droite, de plus en plus divisée. L’élection à la présidence de l’Assemblée est prévue le 27 juin.

Résultats, sondages, candidats : Découvrez notre page spéciale consacrée aux élections législatives 2017 

Qui sera votre député(e) ? Découvrez ici tous les résultats des élections législatives 2017

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Elections législatives 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques