Présidentielle 2017 : à quelle heure connaîtra-t-on les résultats ?

VERDICT - C’est l’une des nouveautés de cette élection : les bureaux de vote fermeront à 19 heures et à 20 heures dans les plus grandes villes, soit une heure plus tard que les élections précédentes. Un décalage qui pourrait rendre les premiers résultats à 20 heures moins fiables qu’auparavant.

En France métropolitaine, les bureaux de vote sont ouverts de 8 heures à 19 heures les dimanches 23 avril et 7 mai 2017, et jusqu’à 20 heures dans les grandes villes. L’outre-mer, ainsi que les ambassades et consulats français situés sur le continent américain votent un jour plus tôt en raison du décalage horaire. Les Français résidant dans ces zones sont appelés dans les urnes les samedis 26 avril et 6 mai 2017. 

Les résultats sous embargo jusqu’à 20 heures

L’annonce officielle des résultats interviendra dimanche à 20 heures. Un horaire strictement encadré par la législation. L’article 52-2 du code électoral est chargé de préserver les derniers votants de toute influence extérieure. Le seul chiffre que les médias français sont autorisés à dévoiler avant 20 heures est le taux de participation partiel (à midi et 17 heures).


Tout média ou particulier qui divulgue ou relaie des estimations avant l’heure autorisée s’expose à une amende de 75.000 euros. La Commission nationale de contrôle de la campagne (CNCCEP) est chargée de faire appliquer cet article de loi pour qu’aucune fuite ne puisse “altérer la sincérité du scrutin”, c’est-à-dire influencer le vote des électeurs.

Des résultats qui pourraient être moins fiables

La grande nouveauté de cette année, c’est donc le report d’une heure de la fermeture des bureaux de votes, retardant inévitablement le début du dépouillement - le décompte des bulletins de vote ne peut débuter qu’une fois que le dernier électeur a voté.


Un dispositif incitatif, pensé pour permettre à plus de gens de voter, qui donne des sueurs froides aux instituts de sondages. Habitués à avoir une marge confortable entre le dépouillement et la diffusion dans les médias, les sondeurs expliquent avoir moitié moins de temps pour analyser les premiers résultats. Interrogé par LCI, Le directeur général d’Ipsos, Jean-François Doridot, reconnaît qu’en cas d’écart "très très serré", "le suspense pourrait durer jusqu’à 20h15 voire 20h30".


Suivez toute l’actualité sur notre page dédiée à l’élection présidentielle

Découvrez comment votre commune a voté sur nos pages résultats de l’élection présidentielle

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques