Retraite, logement de fonction, gardes du corps... Combien gagne désormais François Hollande en tant qu'ex-Président ?

EX - Ce vendredi 21 juillet, François Hollande prononcera son premier discours public depuis qu'il a remis les clés de l'Elysée à Emmanuel Macron. S'il ne compte pas rester inactif, il perçoit d'ores et déjà une pension assez confortable en tant qu'ex-président de la République et ancien élu.

Ça ne vous aura pas échappé, François Hollande a rejoint le cercle très fermé des anciens locataires de l'Élysée, déjà composé de Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac et Valéry Giscard d'Estaing. Quid alors de ses indemnités de fin de mandat ? 


Selon des chiffres fournis par le cabinet de l'Élysée et repris par Le Figaro, le président sortant devrait toucher une pension mensuelle de 15.000 euros net. Soit le cumul de quatre indemnités distinctes. A savoir celle d'ancien président de la République (5184 euros net), celle d'ex-député de Corrèze (6208 net), celle d'ancien conseiller de la Cour des comptes (3473 euros net) et finalement celle d'ancien président du conseil général de Corrèze (235 euros).

En vidéo

Le dernier discours de François Hollande : entre petites blagues et clins d'oeil

Des indemnités, oui, mais pour un temps limité

En plus du salaire, François Hollande bénéficie, à l'instar de tous les présidents sortants, d'"avantages post-présidence". Soient un appartement de fonction meublé et équipé, deux personnes affectées à son service, une voiture de fonction avec deux chauffeurs, deux policiers assurant en permanence sa protection rapprochée et sept collaborateurs l'assistant dans ses affaires courantes. 


Mais ces "avantages" ne dureront pas éternellement : au-delà de la cinquième année suivant leur départ de l'Elysée, les anciens présidents bénéficient de moins de privilèges. Notamment, il n'aura plus d'accès illimité - et gratuit - à la SNCF.

De la nécessité de désamorcer une polémique

Suite aux affirmations du magazine Marianne, avançant que l'ancien chef de l'Etat percevrait près de 36.000 euros de retraite et indemnités par mois, l'Elysée avait tenu à faire montre de la plus grande transparence sur la retraite de François Hollande. Et à rappeler que, sitôt élu président de la République, François Hollande a fait baisser sa rémunération de chef de l'Etat de "30%" (12.696 euros mensuels) alors que son prédécesseur Nicolas Sarkozy avait, en arrivant à l'Elysée en 2007, fait voter le quasi triplement de son salaire de président.


Enfin, François Hollande a souhaité mettre un terme à la règle selon laquelle tout ancien président de la République est membre de droit du Conseil constitutionnel.  En guise de pirouette finale, on peut s'amuser en imaginant la suite pour Emmanuel Macron qui, s'il n'est pas réélu en 2022, touchera sa retraite à l'âge de... 44 ans. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques