Pierre Larrouturou, fondateur de Nouvelle Donne, candidat à la primaire de gauche

2017 : la bataille de la gauche

Voir
ANNONCE - Le fondateur de Nouvelle Donne, Pierre Larrouturou, était ce jeudi matin sur LCI pour annoncer sa candidature à la primaire citoyenne organisée par le PS. L'économiste souhaite défendre, parmi ses propositions, la semaine de 32 heures.

La primaire citoyenne du Parti socialiste un peu plus ouverte que prévu. Alors que le Parti radical de gauche a exclu d'y participer, choisissant de présenter Sylvia Pinel à la présidentielle, et que les autres formations de gauche boudent ce scrutin prévu en janvier, le fondateur de Nouvelle Donne, Pierre Larrouturou, a annoncé ce jeudi sur LCI et au Parisien son intention de se présenter à la primaire. 

32 heures et semaine de quatre jours

L'économiste, qui défend notamment la semaine de travail de quatre jours, soit 32 heures hebdomadaires - loin du projet du candidat de la droite, François Fillon - a expliqué qu'il souhaitait défendre un "sursaut" à l'élection présidentielle, se présentant comme le porte-voix de "ceux qui désespèrent". "Le PS a dit et répété que la primaire était ouverte à tous. Le président de la Haute autorité a dit qu'il n'y avait aucun problème", a-t-il assuré, dénonçant le renouvellement d'un système politique où "ce sont toujours les mêmes lobbies qui tirent les ficelles". 


L'ancien conseiller régional d'Ile-de-France rejoint ainsi Gérard Filoche, Benoît Hamon, Marie-Noëlle Lienemann, François de Rugy et, selon toutes vraisemblances, Arnaud Montebourg, qui doit déposer sa candidature ce jeudi 1er décembre. En attendant Manuel Valls et/ou François Hollande ?

Une équipe de campagne très européenne

Pierre Larrouturou a notamment insisté sur sa volonté de "relancer le débat sur le temps de travail", vantant sa proposition à contre-courant  d'instaurer la semaine de 32 heures. "D'un côté on a 4 millions de personnes qui souffrent parce qu'ils n'ont pas de travail, de l'autre, ceux qui travaillent 39 ou 40 heures." Parmi ses propositions : "casser le chômage", ou encore "redémarrer l'Europe". L'économiste présentera jeudi une équipe de campagne composée "d'un prix Nobel, un des plus grands climatologues de la planète" ainsi que d'anciens ministres "belge, espagnol et allemand". 


Jeudi sur LCI, le socialiste François Kalfon, lieutenant d'Arnaud Montebourg, a estimé qu'il faudrait "regarder si la candidature de Pierre Larrouturou rentre dans les critères de la primaire". "Je n'en suis pas sûr, mais ce n'est pas à moi de le dire", a-t-il conclu. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

8h15 : L'invité de LCI Matin

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques