5 choses à savoir sur Louis Aliot, le compagnon de Marine Le Pen

COUPLE - Il partage les idées politiques de la candidate du Front national, mais aussi sa vie privée depuis huit ans. Qui est Louis Aliot, le compagnon de Marine Le Pen, inquiété dans l'affaire des assistants parlementaires du FN ?

Louis Aliot n’est pas ce qu'on pourrait appeler un homme de l’ombre. Au contraire. Cet ancien avocat reconverti en homme politique n’hésite pas à répondre aux invitations des médias pour défendre le point de vue de sa compagne qui est aussi la présidente de son parti, le Front national. Et pour cause, il occupe la fonction de vice-président. Mais savez-vous vraiment qui est l’homme qui aurait pu devenir le "Premier homme" si Marine Le Pen avait remporté le second tour de l’élection présidentielle ? LCI fait le point sur les choses que vous ne savez (peut-être) pas. 

Originaire de Toulouse et diplômé de droit

Louis Aliot est né le 4 septembre 1969 dans la ville rose, à Toulouse. Son père est originaire d’Ariège (Ax-les-Thermes) et sa mère est une rapatriée d’Alger, passée de la gauche socialiste à la droite nationaliste durant une période marquée par la guerre d’Algérie. Le jeune homme a donc grandi dans un cocon acquis à l’extrême droite. 


Sportif, Louis Aliot est un amateur de rugby à XV et s’inscrit au collège d’Ax-les-Thermes dans une section sport-étude, où il pratique le ski puis le tennis. Plus tard, il part faire ses études supérieures à Toulouse. Il obtient alors un DEA de science politique en 1997 (l’équivalent de la première année de doctorat), puis un doctorat en droit public en 2002. D’abord chargé d’enseignement à l’université Toulouse-I en droit public, il deviendra ensuite avocat et s’installera à Perpignan. 

Engagé au Front national depuis ses 19 ans

Il se rapproche du parti frontiste en 1988 alors qu’il a seulement 19 ans. Plus les années passent et plus Louis Aliot prendra de l’envergure au sein du parti d’extrême droite. En 1991, il devient major de l’université d’été du Front national de la jeunesse (FNJ), puis en 1997, il occupe la fonction de délégué régional du FNJ de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. Adoubé par Jean-Marie Le Pen, ce dernier le nomme coordinateur de sa campagne à la course présidentielle au côté de Bruno Gollnisch. 

Un vice-président pro-dédiabolisation

Louis Aliot occupe en 2005 la fonction de secrétaire général du parti. Celui qui sera surnommé "Loulou la purge" par ses opposants souhaite alors dédiaboliser le parti d’extrême droite. En 2010, il claque la porte pour soutenir la candidature de Marine Le Pen à la présidence du parti. Un pari gagnant. Il est nommé vice-président du FN en 2011 et devient directeur opérationnel de sa campagne en 2012. Il est aujourd’hui, en plus du poste qu’il occupe au parti, conseiller municipal de Perpignan et député des Pyrénées-Orientales depuis juin dernier.  

En couple avec Marine Le Pen depuis huit ans

Louis Aliot et Marine Le Pen ont officialisé leur relation en 2010. Lui a divorcé une fois et a deux enfants, elle a divorcé à deux reprises. Ils ne sont ni mariés, ni pacsés, mais vivent des jours heureux loin des photographes. Seule exception en 2014, où ils s’affichent sur les réseaux sociaux pour démentir les rumeurs de rupture avancées par le magazine Closer

Inquiété dans l'affaire des assistants parlementaires du FN

Comme Marine Le Pen, Louis Aliot a été député européen, de 2014 à 2017 en ce qui le concerne. Et comme sa compagne, le Parlement européen lui reproche d'avoir embauché un assistant parlementaire, payé sur des fonds européens, mais qui aurait en fait uniquement travaillé pour le FN en France. Comme Marine Le Pen, déjà mise en examen en juin pour abus de confiance,  il pourrait aussi être poursuivi dans cette affaire.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Marine Le Pen perd la présidentielle

Plus d'articles

Sur le même sujet