VIDÉO - Le poids des mots : Fillon, Hollande, Le Pen... Ce que les politiques ont dit sur la colonisation

Emmanuel Macron dans la course à l'Elysée

Voir
RÉTRO - En déplacement à Alger, Emmanuel Macron a suscité une polémique en France, en qualifiant ce mardi la colonisation de "crime contre l'humanité". D'autres hommes et femmes politiques avant lui se sont confrontés au poids des mots sur cette page sensible de l'Histoire.

"Crime contre l'humanité" et "vraie barbarie". Il n'en fallait pas plus pour relancer le débat sur le très délicat sujet de la colonisation. En déplacement en Algérie, Emmanuel Macron a suscité l'émoi de plusieurs responsables de droite et du 

Front national, après ses propos tenus sur la chaîne privée algérienne Echourouk News.


Mais c'est loin d'être la première fois que la classe politique française se risque, ou se heurte, au poids des mots sur cette page sensible de l'Histoire.


Ce fut notamment le cas de François Fillon, qui en août dernier, déclarait : "la France n'est pas coupable d'avoir voulu faire partager sa culture aux peuples d'Afrique." Mais aussi de François Hollande qui, en 2012, reconnaissait "les souffrances que la colonisation a infligé au peuple algérien," ou encore de Jean-Marie Le Pen qui estimait en 2005 que "la colonisation française a été à l'honneur de notre pays."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Emmanuel Macron dans la course à l'Elysée

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques