Comment va se dérouler "Le Grand Débat" de la présidentielle avant le 1er tour ?

DÉCISIF - Pour la première confrontation de la campagne présidentielle, TF1 et LCI réunissent les cinq candidats "favoris" des sondages, ce lundi. Thèmes, décor, temps de parole, mise en scène... Voilà ce que vous devez savoir sur le sujet.

C'est un événement médiatico-politique d'une rare dimension qui aura lieu, lundi 20 mars, sur TF1 et LCI, à partir de 21h. Cinq candidats, les mieux classés dans les différents sondages, vont débattre, près d'un mois avant le premier tour de l'élection présidentielle. Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon, Marine Le Pen et François Fillon se feront face dans une confrontation sans précédent. Malgré ses recours, Nicolas Dupont-Aignan ne fera pas partie des bretteurs. Son recours auprès du Conseil d'Etat a été rejeté ce vendredi.

Disposés en cercle

Petite innovation dans la scénographie : quand les candidats aux primaires s'étaient présentés en rang d'oignons face à leurs questionneurs, cette fois, les impétrants seront installés en cercle, lequel inclura les présentateurs Anne-Claire Coudray et Gilles Bouleau. Derrière, une envie non démentie de "favoriser le débat et les échanges", explique Philippe Morand, chef du service politique de TF1 à l'AFP. "L'idée, c'est qu'ils se regardent". L'attente est claire : au vu des échanges par médias interposés entre les candidats, le débat du 20 mars est placé sous le signe de la joute politique.

Quels grands thèmes ?

Trois grands thèmes seront proposés aux candidats. "Quel modèle social pour la France ?", où seront évoquées l'éducation, l'écologie, la sécurité, l'immigration... "Quel modèle économique ?", où la fiscalité, le temps de travail et le chômage seront abordés. "Quelle place pour la France dans le monde ?", enfin, sera l'occasion de débattre de la construction européenne, des rapports vis-à-vis de la Russie et des Etats-Unis, mais aussi du rôle de la France dans la lutte contre le terrorisme international.


Des thématiques qui seront précédée d'une question liminaire : "Quel président voulez-vous être ?" Au vu des grandes différences entre chaque candidat, si l'on excepte Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon, les crispations devraient être nombreuses et offrir des moments de clivage bien marqués. "On a beaucoup parlé des affaires mais pas beaucoup du fond. On espère pouvoir le faire avec ce débat", poursuit Philippe Morand. Manière de dire que les affaires qui touchent les camps Fillon, Le Pen et Macron ne seront pas abordées ?

En vidéo

Présidentielle : coup d'oeil sur les coulisses du Grand débat de lundi

Comment et quand parleront les candidats ?

Comme de coutume, l'ordre de passage a été déterminé par tirage au sort. C'est François Fillon (Les Républicains) qui parlera le premier, suivi de Jean-Luc Mélenchon (la France insoumise), d'Emmanuel Macron (En Marche!), Marine Le Pen (Front national) et enfin Benoît Hamon (Parti socialiste).


La réponse à l'introduction sera d'1 minute 30. Même durée pour la conclusion, où l'ordre de passage restera le même.

Pendant le débat, chaque candidat aura deux minutes pour répondre à chaque question des journalistes et pourra se faire interpeller par un adversaire à partir d'1 minute 30. L'émission est prévue pour durer 2h30.

Quel décor et quel public ?

Organisé dans un studio de La Plaine Saint-Denis, au nord de Paris, le débat se déroulera devant 420 personnes (38 personnes par candidats et des salariés de TF1) dans un décor "solennel, dans des tons beige marron comme les pierres de l’Élysée", explique encore Philippe Morand.

En vidéo

Présidentielle : retour sur les grands débats de l’histoire électorale

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet