VIDÉO - Les résultats du premier tour de la présidentielle en 5 cartes

VIDÉO - Le ministère de l’Intérieur a publié mardi les résultats définitifs du premier tour de l’élection présidentielle. L’occasion de constater que la France de Marine Le Pen est très différente de celle d'Emmanuel Macron.

Au lendemain du premier tour, l'Hexagone semble coupé en deux. Une géographie du vote qui donne à voir un profil d’électeurs bien différent entre les deux candidats qualifiés pour le second tour du 7 mai prochain. Sur 101 départements français, c’est Marine Le Pen, pourtant arrivée en seconde position dans les suffrages, qui arrive en tête dans le plus de départements. 

Le Pen en tête dans le Nord-Est et sur la côte méditerranéenne

La candidate frontiste remporte la majorité des suffrages dans 47 départements, contre 42 pour Emmanuel Macron. Elle s'impose dans les régions des Hauts-de-France et du Grand Est, fortement marquées par le chômage et la désindustrialisation. Elle s'impose également sur l'intégralité de la côte méditerranéenne. Le sud de la France s'est donc démarqué de la côte atlantique par un vote d'adhésion massif au Front national. Seules deux communes de la côte n'ont pas placé Marine Le Pen en tête : Collioure et la Grande-Motte font donc office de village d'Astérix,  en plaçant François Fillon en tête des suffrages au milieu du raz-de-marée bleu marine.

Macron s'impose dans les grandes villes et sur la côte atlantique

Le candidat d'En Marche se démarque. Il est le candidat des grandes villes : Paris, Lyon, Bordeaux, Nantes, mais surtout dans l'Ouest du pays. Il remporte la quasi intégralité des départements de la côte atlantique, à l'exception du Nord. Il séduit, de façon significative, des territoires historiquement à gauche, comme la Bretagne ou la Corrèze.  Il a convaincu 32 départements qui avaient voté pour François Hollande en 2012. 

Mélenchon séduit l'outre-mer, Fillon conserve la Sarthe

François Fillon recueille 20,01% des voix et se place en tête dans seulement 6 départements, dont son fief historique, la Sarthe, mais aussi la Haute-Savoie et l'île de Mayotte. Jean-Luc Mélenchon, quant à lui, remporte 5 départements, dont 3 en outre-mer, pour un total de 19,58% des suffrages. Il a convaincu la Martinique, la Guyane et La Réunion, mais aussi la Seine-Saint-Denis, en banlieue parisienne. 

Hamon ressort bredouille

Pour Benoît Hamon, enfin, c'est la douche froide. Le candidat socialiste n'arrive en tête dans aucun département, et récolte un score décevant de 6,36% des voix. Pour le premier tour 2017, le PS disparaît purement et simplement de la carte de France des résultats. 

Plus d'articles

Les tags

    Sur le même sujet

    En ce moment

    Rubriques