VIDÉO - "Vous êtes un peu moins fort en addition" : quand Hamon tacle Fillon sur les affaires

Présidentielle : le Grand débat

Voir
LE GRAND DÉBAT - Attaqué sur ses propositions en matière de pouvoir d'achat par François Fillon lors du débat télévisé de lundi soir, Benoît Hamon a alors répliqué en faisant références aux affaires touchant le candidat Les Républicains.

Interrogé sur la question du pouvoir d'achat des Français, François Fillon a d'abord voulu réagir aux propositions de Benoît Hamon lors du débat entre les principaux candidats à l'élection présidentielle lundi soir. "Avec Monsieur Hamon, c’est 32h, le revenu universel, dans un pays qui a 2.200 milliards de dette", attaque l'ancien Premier ministre.


Ce à quoi l'intéressé répond immédiatement en lui coupant la parole. "Vous, c’est 500.000 fonctionnaires en moins", lance le candidat socialiste, avant d'ajouter : "Vous êtes très fort en soustraction, un peu moins en addition quand il s’agit de votre propre argent", référence aux différentes affaires qui touchent le représentant de la droite. Ce dernier, imperturbable, fait alors mine de ne pas comprendre l'allusion et poursuit comme si de rien n'était.


La plus récente des affaires concerne les costumes à 13.000 euros du député de Paris offerts par Robert Bourgi, un ancien conseiller pour l'Afrique à l'Elysée. Une affaire qui intervient peu de temps après celle concernant des soupçons d'emploi fictif de Pénélope Fillon, qui a conduit à la mise en examen du candidat le 14 mars.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Présidentielle : le Grand débat

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques