5 600 fausses montres et un million et demi d'euros saisis après le démantèlement d'un vaste réseau de vente contrefaçon

5 600 fausses montres et un million et demi d'euros saisis après le démantèlement d'un vaste réseau de vente contrefaçon

FAIT DIVERS - Les gendarmes de la section de recherches de Paris ont saisi, en Seine-Saint-Denis, un énorme stock de fausses montres de luxe de marque Dior, tag Heuer et Hublot SA. Quatre personnes ont été interpellées et leurs avoirs saisis pour un montant d’un million et demi d'euros.

C’est un réseau complet de revente de contrefaçon qui est tombé. Après plusieurs mois d’enquête suite à une plainte du groupe de luxe LVMH, la Section de recherche de la gendarmerie de Paris a récemment mené des perquisitions dans les entrepôts de deux sociétés implantées en Seine-Saint-Denis. 


Ces perquisitions ont permis la saisie de 5.650 fausses montres Hublot SA, Christian Dior et Tag Heuer. Ces dernières étaient vendues sur internet et dans des boutiques du 93. Les enquêteurs ont également mis la main sur 42 000 euros en espèces et sur des documents comptables, précise la gendarmerie.

1.5 million d'euros en espèce et en biens immobiliers saisis

 

Jeudi dernier, quatre personnes impliquées dans ces faits ont été placées en garde à vue. Elles seront jugées en janvier prochain. En attendant, l’équivalent d’un million et demi d’euros, en numéraire et en biens immobiliers, leur ont été saisis, au titre des avoirs criminels.

Et aussi

Les tags

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques