Aéroport de Roissy : des employés "fichés S" avaient des badges d'accès aux pistes

Aéroport de Roissy : des employés "fichés S" avaient des badges d'accès aux pistes

SECURITE - Des perquisitions administratives ont mis au jour que plusieurs employés d'Air France Cargo, fichés "S" par les services de renseignement, avaient accès aux pistes de l'aéroport Roissy-Charles-De-Gaulle.

Malaise à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. Des perquisitions administratives, menées mercredi dans la branche cargo d'Air France et au sein de l'entreprise Fedex, ont permis de découvrir que des employés de la compagnie aérienne, fichés "S" par les services de renseignement (en l'occurrence soupçonnés de radicalisation islamiste), "disposaient comme les autres d'un badge d'accès" aux pistes de l'aéroport, écrit M6 qui révèle l'information ce vendredi.

"Le badge de ces personnes leur a été retiré"


Ces perquisitions, menées au moment même où Saint-Denis était le théâtre d'une vaste opération antiterroriste, n'avaient aucun lien direct avec les attentats. Effectuées dans le cadre de l'état d'urgence, elles visaient notamment à rechercher  des "éléments en lien avec des phénomènes de radicalisation", a indiqué la préfecture déléguée à la Sécurité et la Sûreté de l'aéroport. Si ces perquisitions n'ont donné lieu à aucune interpellation, "le badge de ces personnes leur a été retiré", indique M6 .

EN SAVOIR + >> EN DIRECT - Le suivi des événements

La question de la sécurité dans les transports avait déjà été soulevée en début de semaine par une polémique entourant la RATP. Lundi, l’enquête sur les attentats de Paris avait en effet révélé que Samy Amimour, l'un des kamikazes qui a tué 89 personnes au Bataclan, avait travaillé 15 mois pour le groupe de transports parisiens. Et Le Parisien a rapporté des inquiétudes au sein du groupe au sujet d'un "recrutement discutable" et d’une montée des incidents liés à la religion depuis quelques années.

EN SAVOIR +
>> Salariés radicalisés : polémique à la RATP
>> FOCUS - Q u'est-ce que la fiche S ?
>> U n "fiché S" raconte son assignation à résidence
>> Q ue penser de l’idée de bracelets électroniques aux "fichés S" ?

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques