Affaire Mathis : le camping-car dans lequel le père avait emmené l'enfant, scellé potentiellement "important", a été vendu

Affaire Mathis : le camping-car dans lequel le père avait emmené l'enfant, scellé potentiellement "important", a été vendu

JUSTICE - Le camping-car dans lequel le père de Mathis avait emmené son fils en 2011 a été vendu, dénonce l'avocate de la mère auprès de France Bleu. Sylvain Jouanneau a été condamné en 2015 à 20 ans de réclusion pour enlèvement et séquestration de l'enfant, mais celui-ci n'a jamais été retrouvé et l’enquête est toujours ouverte pour homicide volontaire.

C’est une affaire qui garde encore sa part d’ombre six ans après les faits. En septembre 2011, Mathis, huit ans, disparaissait alors que son père en avait la garde. L'homme, arrêté après trois mois de cavale, a toujours assuré que son fils était vivant, sans jamais en apporter la preuve. Il a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle en 2011 pour enlèvement et séquestration, mais l'enquête n'est toujours pas finie.


Pourtant, des scellés importants ont disparu, rapporte France Bleu : le camping-car avec lequel Sylvain Jouanneau était parti en week-end avec son fils le 2 septembre 2011 a en particulier été vendu, alors qu'une enquête est toujours en cours pour homicide volontaire, confiée à un juge d'instruction de Caen. Le magistrat n'a pas jugé nécessaire de conserver le camping-car, au grand dam de la mère de l'enfant. Son avocate, Aline Lebret,  déplore auprès de la radio la disparition de cette pièce à conviction : "Peut-être que la clé de cette affaire se situait dans de nouvelles investigations dans ce véhicule. Il y avait peut-être une solution. A mon sens, quand une affaire n'est pas résolue, on ne laisse pas partir des éléments de preuve aussi importants !"

Une disparition inexpliquée

Sylvain Jouanneau, qui avait la garde partagée de son fils, l'avait récupéré le vendredi 2 septembre 2011. Après le week-end, le père devait ramener Mathis à sa mère pour la rentrée scolaire, mais ils ne reviendront jamais. Deux jours plus tard, le camping-car était retrouvé à Villers-Bocage, près de Caen.


Le 10 septembre ensuite, la Peugeot 206 du père était retrouvée à 5 kilomètres de Bayonne. A l'intérieur, les enquêteurs avaient alors retrouvé des emballages de petits jeux de voyage, ainsi que des tickets d’achats de jouets et de trois livres sur l’islam effectués le 30 août à Caen. Ce maçon, dont le casier judiciaire est vierge, sera finalement arrêté le 9 décembre 2011 près d’Avignon.

En vidéo

Disparition de Mathis : le père de l’enfant condamné à 20 ans de prison, l'enfant reste introuvable

En 2015, Sylvain Jouanneau a été condamné à 20 ans de réclusion pour l'enlèvement et la séquestration de son fils. Enfermé dans son mutisme durant le procès, il a juste indiqué que Mathis avait été confié à des tiers et qu'il allait bien. N'ayant pas fait appel, sa condamnation est définitive. La cour d'assises n'a donc pas ordonné la confiscation des scellés.

Plus d'articles

Sur le même sujet