Agression de Pierre-Ambroise Bosse : la photo choc de son visage tuméfié

TÉMOIGNAGE - Pierre-Ambroise Bosse revient dans les colonnes du magazine VSD sur sa violente agression sur un parking de Gujan-Mestras. L'athlète a accepté de faire publier une photo de lui juste après son passage à tabac, une image saisissante qui témoigne de la violence des coups.

Un cliché glaçant. Pierre-Ambroise Bosse raconte dans le magazine VSD daté du jeudi 14 septembre l'agression extrêmement brutale dont il a été victime sur le parking du casino de Gujan-Mestras (Gironde) dans la nuit du 26 au 27 août. L'athlète revient sur ce terrible épisode mais a également accepté que l'hebdomadaire publie une photo prise juste après son passage à tabac. Le jeune homme de 25 ans y apparaît le visage ensanglanté, déformé par les coups. 

Cette nuit-là, le tout jeune champion du monde du 800 mètres, sort de la discothèque du casino vers 4 heures du matin pour "s'extirper de cette foule compacte, un peu flippante", se souvient-il pour VSD avant d'ajouter : "Le temps d’ouvrir la portière, de mettre le contact, un petit groupe m’a rejoint et entoure la bagnole". Ces personnes l'empêchent de partir. Le sportif baisse sa vitre. "Je vanne gentiment et j’enclenche la première. La voiture commence à rouler tout doucement et là… je me prends une vilaine claque en pleine figure. J’ai laissé la vitre ouverte. Je sors, parce que quand même il y a des limites, et je me prends un direct monumental. Je tombe, sonné, je vois des pieds me frapper au visage, une avalanche de coups de pied, un truc de malade. Je m’évanouis". 

Je veux surtout que ce qui m'est arrivé serve à quelque chose.Pierre-Ambroise Bosse

Plus tard, il se réveille seul sur le parking. "Personne n’a prévenu les secours, ni les pompiers, ni la police. Une connaissance qui est restée là sans intervenir me conduit aux urgences". À l'hôpital, le diagnostic tombe : double fracture faciale du maxillaire et de la pommette, de nombreuses contusions et des hématomes. Pierre-Ambroise Brosse a bien failli perdre un œil. Il écope de "six semaines de repos forcé". "Jusqu’à la mi-octobre, je n’ai pas le droit de pratiquer la moindre activité physique", ce qui met en péril sa prochaine saison. 

En vidéo

Pierre-Ambroise Bosse revient sur son agression

Cette agression a eu l'effet d'un "électrochoc" pour le sportif. "Je veux surtout que ce qui m'est arrivé serve à quelque chose. J’ai donc décidé de m’engager pour la Voix de l’enfant. Je veux défendre les enfants, ces centaines de gosses battus, bafoués, méprisés, rudoyés, brutalisés. Ce sera mon combat", révèle-t-il à VSD. 


Dans cette affaire, un homme de 24 ans a été mis en examen pour "violence en réunion" le 1er septembre. Une information judiciaire a été ouverte contre l'agresseur présumé et "toutes autres personnes que l'information pourrait identifier du chef de violences volontaires".

Plus d'articles

Sur le même sujet