"Vos enfants seront morts" : un an de prison pour le maître-chanteur qui menaçait de s'en prendre à la famille Schumacher

"Vos enfants seront morts" : un an de prison pour le maître-chanteur qui menaçait de s'en prendre à la famille Schumacher

JUSTICE - Le maître chanteur qui menaçait de tuer les enfants du champion de Formule 1 Michael Schumacher, toujours en convalescence après son grave accident de ski survenu fin 2013, a été condamné ce jeudi 18 mai par le tribunal de Reutlingen (sud-ouest de l'Allemagne). Il a écopé d'un an de prison dont neuf mois avec sursis.

Il menaçait de tuer les deux enfants de Michael Schumacher s'il ne recevait pas un million de dollars. Ce maître chanteur, âgé de 25 ans, a été condamné jeudi par le tribunal de Reutlingen, dans le sud-ouest de l'Allemagne, à un an de prison dont neuf mois avec sursis.  Dans un courriel adressé à la femme du septuple champion du monde de Formule 1 (1994, 1995, 2000, 2001, 2002, 2003 et 2004) en février 2016, cet individu avait écrit : "Si l'argent ne nous est pas livré avant le 31 mars 2016, vos enfants seront morts. En Formule 4, de nombreux accidents arrivent...". 

En Formule 4, de nombreux accidents arrivent...Le maître-chanteur

Facilement identifié après avoir donné son RIB à Mme Schumacher...

Une référence à l'activité de Mick, le fils de l'ancien pilote, car ce dernier âgé de 18 ans concourt désormais en Formule 3, mais disputait à l'époque des courses en Formule 4. Mais pour ce jeune maitre chanteur, l'appât du gain a pris le pas sur certaines précautions. La police a pu l'identifier aisément car ce dernier avait communiqué ses coordonnées bancaires à Corina Schumacher afin que cette dernière procède au virement. Pas franchement malin, donc. 


Lors de l'audience,  l'avocat du jeune homme a précisé que son client était "incapable à ce jour d'expliquer la raison" de son acte. La justice a décidé de le condamnér à 4.500 euros d'amende, 50 heures de travaux d'intérêt général. Il devra aussi suivre des soins psychiatriques, en plus de son année de prison. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques