Attaque d'Orly : deux hommes en garde à vue, soupçonnés d'être impliqués dans la fourniture de l'arme

Attaque d'Orly : deux hommes en garde à vue, soupçonnés d'être impliqués dans la fourniture de l'arme

Attaque à l'aéroport d'Orly

Voir
ENQUÊTE - Deux hommes sont en garde à vue depuis lundi et interrogés sur leur éventuel rôle dans la fourniture d'un revolver à grenaille dont était équipé Ziyed Ben Belgacem, qui a attaqué une patrouille Sentinelle à l'aéroport d'Orly, samedi, avant d'être abattu.

Deux hommes, âgés de 30 et 43 ans, sont placés en garde à vue depuis ce lundi dans le cadre de l'enquête sur l'attaque d'une patrouille Sentinelle à l'aéroport d'Orly, samedi. Les deux hommes sont soupçonnés d'être impliqués dans la fourniture du revolver à grenaille avec lequel l'assaillant, Ziyed Ben Belgacem, a attaqué des policiers lors d'un contrôle routier à Garges-lès-Gonnesse, avant de se rendre à Orly.


Ces deux suspects faisaient l'objet de mandats de recherche depuis dimanche, selon une source judiciaire à l'AFP. Ils ont été identifiés grâce à des renseignements fournis aux enquêteurs et à des investigations téléphoniques. L'un des deux hommes est en garde à vue depuis lundi après-midi, l'autre depuis hier soir.

Samedi 18 mars, Ziyed Ben Belgacem, un Français de 39 ans d'origine tunisienne, tire d'abord à la grenaille sur des policiers après avoir été arrêté à un contrôle routier, à 6h55 à Garges-lès-Gonesse, dans le Val-d’Oise, alors qu'il roulait à vive allure les feux éteints. Il vole ensuite une voiture dans la banlieue sud de Paris, avant de se rendre à Orly.


À 8h22, il entre dans l'aéroport et pointe son revolver sur la tempe d'une militaire en patrouille. Il a alors lancé : "Posez vos armes, main sur la tête. Je suis là pour mourir par Allah".  La militaire parvient à se baisser pour se dégager, puis les militaires ouvrent le feu sur Ziyed Ben Belgacem et l'abattent. 

En vidéo

Attaque d’Orly : ce que révèlent les images de vidéosurveillance

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attaque à l'aéroport d'Orly

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques