Attaque de militaires à Levallois-Perret : un proche du suspect interpellé à Marseille

Attaque de militaires à Levallois-Perret : un proche du suspect interpellé à Marseille

TERRORISME - Un membre de l'entourage de l'homme suspecté d'avoir renversé 6 militaires à Levallois-Perret le 9 août dernier a été arrêté mercredi et placé en garde à vue à Marseille, apprend-on ce jeudi de source judiciaire.

Un peu plus d'une semaine après l'attaque qui a blessé 6 militaires de l'opération Sentinelle, dont 3 grièvement, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), l'enquête progresse. Un membre de l'entourage du suspect de cette attaque à la voiture-bélier a été placé en garde à vue mercredi à Marseille, a-t-on appris de source judiciaire, confirmant une information de BFMTV.


A ce stade, cet homme n'est pas relié directement à l'attaque du 9 août, selon une source proche du dossier, mais il semble en lien avec le logement en région parisienne d'Hamou B., le suspect algérien de 36 ans.

En vidéo

A Levallois, des militaires ont été pris pour cible

L'état de santé du suspect toujours incompatible avec une garde à vue

De son côté ce suspect, blessé par balles lors de son interpellation musclée sur l'A16, dans le nord de la France, n'a toujours pas pu être entendu par les enquêteurs en raison de son état de santé. Cet homme, inconnu des services de renseignements et sans casier judiciaire, avait notamment été touché à la colonne vertébrale, et sa garde à vue avait été rapidement levée en raison de ses blessures.


Faute d'avoir pu encore l'interroger, les policiers chargés de l'enquête par la section antiterroriste du parquet de Paris s'attachent à "exploiter les éléments" découverts lors des perquisitions effectuées notamment à son domicile de Bezons (Val d'Oise). Ce chauffeur de VTC y menait une vie discrète dans un immeuble d'un quartier résidentiel, selon des témoignages de voisins.

Plus d'articles

Sur le même sujet