Attentats du 22 mars à Bruxelles : Mohamed Abrini dénoncé par l'un de ses amis

Attentats du 22 mars à Bruxelles : Mohamed Abrini dénoncé par l'un de ses amis

DirectLCI
MOUCHARD – Selon La Dernière Heure, Mohamed Abrini, connu pour sa participation aux attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles et sa complicité dans ceux du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis, a pu être interpellé grâce au concours de l'un de ses amis, informateur de la police.

Avec des amis pareils, pas besoin d’ennemis. Mohamed Abrini, connu pour sa participation aux attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles mais aussi pour sa complicité dans les attaques du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis, ne dira sans doute pas le contraire.  Selon le quotidien belge La Dernière Heure, si "l’homme au chapeau" de l’aéroport de Zaventem a pu être arrêté le 8 avril dernier à Anderlecht, c’est en effet grâce au concours d’un ami, informateur de la police fédérale. 

Placé sous protection policière

Cet individu, dont l’identité est inconnue, aurait, d’après nos confrères, rencontré Mohamed Abrini la veille de son interpellation. Ce dernier, traqué par toutes les polices d’Europe, lui aurait demandé de le dépanner d’un peu d’argent. 


Le lendemain, le 8 avril donc, à Anderlecht, non loin du square Albert, les deux hommes se retrouvent à nouveau. Le mystérieux ami – placé ensuite sous protection policière – remet alors à Abrini la somme de 400 euros en liquide, puis s’en va. Le piège a fonctionné : quelques minutes plus tard, les forces de l’ordre finiront par interpeller le suspect. Avec des amis pareils, pas besoin d’ennemis.

En vidéo

Attentats du 13 novembre : Mohamed Abrini mis en examen en France

Plus d'articles

Sur le même sujet