Besançon: Pôle Emploi lui réclame plus de 18.000 euros d'allocations indues

Besançon: Pôle Emploi lui réclame plus de 18.000 euros d'allocations indues

FRAUDE - Une femme est jugée pour avoir touché plus de 18.000 euros d'allocations chômage. Elle assure être de bonne foi.

Face aux juges, elle nie la fraude. "Je n'ai jamais tenté de frauder, ce n'était pas mon intention", affirme celle qui est désormais caissière dans un supermarché. Mère de famille, elle est poursuivie par Pôle Empoi pour "fausses déclarations".

Un emploi en Suisse

Les services de Pôle Emploi l'accusent d'avoir touché l'allocation de retour à l'emploi alors qu'elle touchait un salaire de 3000 euros pour un emploi en Suisse. Une situation qui va à l'encontre des règles entourant cette aide, destinée aux personnes en recherche active d'emploi après une période d'inactivité. Elle aurait par ailleurs continué de toucher ces aides plus tard, alors qu'elle était serveuse en France comme l'explique L'Est Républicain .

"J’ai signalé ma reprise d’activité à Pôle emploi", assure la prévenue, qui ajoute: "Ils m’ont dit qu’ils faisaient le nécessaire mais il est vrai que tout s’est fait oralement, je n’ai pas de traces écrites". Un argument qui ne convainc pas Pôle Emploi, dont l'avocate a estimé que ces déclarations étaient "teintées de mauvaise foi". "Elle s’est sciemment déclarée ’sans aucune activité professionnelle’ alors que tel n’était pas le cas", a-t-elle martelé, estimant ensuite : "Elle a joué, elle a perdu, elle doit en assumer les conséquences."

Renvoi en mars

Devant le manque de preuves accablant la mère de famille, son avocat a demandé un complément d'information pour que Pôle Emploi fournisse les preuves informatiques que sa cliente a bel et bien trompé l'administration. Une suggestion suivie par le tribunal qui a renvoyé le procès en mars, le temps pour Pôle Emploi d'amener les preuves nécessaires à la condamnation de la jeune femme.

À LIRE AUSSI >> Une employée de Pôle emploi détourne 450.000 euros d'allocations

Plus d'articles

En ce moment

Rubriques