Bouches-du-Rhône : rodéo et fusillade mortelles à Aix et sur l’A55

Bouches-du-Rhône : rodéo et fusillade mortelles à Aix et sur l’A55

RODÉO - Une violente course-poursuite s’est engagée ce jeudi soir entre plusieurs véhicules sur l’autoroute A55 faisant un mort après des échanges de tirs. Un peu plus tôt un homme de 28 ans était abattu en pleine rue à Aix-en-Provence et un autre blessé par balle au bras à Marseille.

Une scène digne d’un film d’action. 22h40, jeudi soir, une violente course-poursuite s’engage entre plusieurs véhicules sur l’autoroute A55, dans le sens Martigues-Marseille. Selon nos informations, deux berlines (une C4 et une BMW) prennent en chasse une Twingo noire, dont le conducteur finit par perdre le contrôle après des échanges de tirs. La voiture fait plusieurs tonneaux avant de se retrouver sur le toit. 


C’est alors, selon une source policière, qu’un individu se trouvant dans la C4 sort de son véhicule, s’approche de la Twingo et tire sur son conducteur avant de mettre le feu au véhicule. Il retourne ensuite à sa C4, qu’il incendie aussi, avant de repartir avec le conducteur de la BMW. A l’intérieur de la Twingo, les secours ont retrouvé le corps carbonisé d’une personne. Son autopsie aura lieu ce matin. Selon une source policière, les enquêteurs ont relevé de nombreux impacts de balle sur les deux véhicules brûlés. 

Une soirée de violence

Le début de la soirée avait déjà été marqué par deux autres faits sanglants. A 22h05 à Aix-en-Provence, c’est un homme de 28 ans qui a été abattu de plusieurs balles rue Charloun-Rieu. Appelés pour un homme blessé par balle, policiers et pompiers n’ont pu que constater le décès de la victime à leur arrivée. De nombreux étuis de cartouche ont été retrouvés sur place. Selon une source policière, la victime était connue pour des vols à main armée, port d’arme et recel. Peu avant 22h, un autre individu a été touché par balle au bras, lors de coups de feu au Parc Corot (13e), une cité HLM des quartiers Nord de Marseille.


Pour l’instant, selon une source policière, les enquêteurs ne feraient pas de lien entre ces différentes affaires. Les règlements de compte sur fond de trafic de drogue dans les cités sensibles marseillaises ont fait 29 morts l'an passé dans les Bouches-du-Rhône, dont 25 à Marseille, contre 19 en 2015 dans le département.

Plus d'articles

Sur le même sujet