Comment un McDo de Lyon s'est transformé en drive de la drogue

Comment un McDo de Lyon s'est transformé en drive de la drogue

COKE LIGHT - Fêtes alcoolisées, consommation de cannabis et trafic de stupéfiants... Le Progrès raconte comment le McDonald's de Genay (Rhône), dans la métropole de Lyon, changeait de visage le soir venu.

C'est une herbe pas très règlementaire qui était servie au McDo de Genay (Rhône). Selon le Progrès, qui relate cette stupéfiante affaire, un trafic de drogue s'était mis en place dans le fast-food, le soir venu. "L’herbe était coupée, pesée et mise en sachet au Salad bar. L’un des employés recevait des SMS de clients qui venaient ensuite chercher la drogue, cachée dans des emballages avec les repas, au drive", témoigne l'un des salariés dans les colonnes du journal.

Ça se passe comme ça chez McDonald’s

L'affaire aurait débuté en 2012 dans une ambiance bon enfant. Des fêtes sont organisées après le travail, l'alcool "planqué dans les frigos", quelques joints tournent. Au fil du temps, les soirées dégénèrent et le fast-food prend des allures de lieu de débauche : parties de poker, alcool, consommation de cannabis et de cocaïne... Selon des salariés, cités dans le quotidien régional, le McDo de Genay était "un territoire sans maître le soir".

Excédés par ces agissements, certains employés décident de raconter ce qui se passe derrière les murs. La direction aurait été mise au courant de ces agissements en octobre 2014. Mais elle ne portera pas plainte, préférant régler le problème en interne en licenciant huit employés pour faute grave en mars 2015. Par peur sans doute d’une mauvaise publicité. 

Plus d'articles

En ce moment

Rubriques