Confusion à Sevran (93) : une école et deux bus incendiés

Confusion à Sevran (93) : une école et deux bus incendiés

FEU – Plusieurs départs de feu ont été signalés ce dimanche à Sevran, en Seine-Saint-Denis, visant une école primaire et des bus municipaux. L'enquête doit déterminer s'il existe un lien entre ces deux actes. Des éléments orientent l'enquête vers la piste criminelle.

Confusion ce dimanche à Sevran. Cette commune de Seine-Saint-Denis (93), près de Paris, a vu plusieurs incendies se déclarer dans l'après-midi, l'un visant une école primaire et l'autre deux bus municipaux. Ces derniers, vides et hors service, ont été entièrement calcinés par un incendie qui a éclaté entre 16h et 16h30, sur un parking à l'extérieur du centre technique municipal où ils étaient garés. "L'origine criminelle" ne fait aucun doute, selon une source de la préfecture.

L'école primaire visée par un incendie

L'école primaire François-Villon a également été visée par un incendie. Le départ de feu, maîtrisé rapidement par les pompiers, a eu lieu entre 16h30 et 17h dans un escalier à l'entrée, le rendant impraticable. Selon Le Parisien , un ou des intrus auraient mis le feu à des papiers trouvés dans une poubelle de l'école. L'école reste fermée lundi.

"Des éléments retrouvés sur place" laissent penser que le feu était "probablement d'origine criminelle", a précisé la source préfectorale, tout en démentant des rumeurs d'"échauffourées" sur la commune. Plusieurs sources ont effet évoqué des affrontements entre des jeunes et la police ainsi un bus caillassé, mais le Syndicat de défense des policiers municipaux a réfuté cette information.

Un lien entre les deux incendies ?

Deux personnes ont été interpellées après l'incendie de l'école. Elles doivent être entendues dimanche soir par les enquêteurs. L'enquête confiée à la direction départementale de la sécurité publique de Seine-Saint-Denis devra déterminer les circonstances des incendies et un éventuel lien entre les deux. Le laboratoire de la police technique et scientifique de la préfecture de police de Paris a été dépêché sur les lieux.

À LIRE AUSSI >> Dix ans après les émeutes, où en sont les banlieues françaises ?

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques