Des radios locales de NRJ fermées après des menaces d'attentats

Des radios locales de NRJ fermées après des menaces d'attentats

DirectLCI
MENACES - Les stations locales de Nostalgie, NRJ et Chérie FM resteront fermées jeudi, après que le groupe a reçu des menaces sur les réseaux sociaux.

Le groupe NRJ ne veut prendre aucun risque. Tous les personnels travaillant dans les antennes locales de Chérie FM, Nostalgie et NRJ ont été priés de rester chez eux jeudi. Cela fait suite à des menaces envoyées au groupe, a annoncé mercredi la direction dans un e-mail interne.

"Nous avons saisi les autorités judiciaires (…) concernant les menaces à l'encontre du groupe, qui ont circulé sur les réseaux sociaux pour la journée du 19 novembre", indique le courriel, dont l'AFP a pu obtenir une copie. "Il semblerait qu'il s'agisse d'une plaisanterie de très mauvais goût. Néanmoins, nous avons pris la décision de dispenser d'activité et donc de présence dans les locaux l'ensemble des collaborateurs" des antennes locales.

"La musique peut être diffusée depuis Paris"

Cela ne devrait toutefois pas empêcher les auditeurs de profiter comme d'habitude de leurs émissions préférées, à quelques exceptions près : "La musique peut être diffusée depuis Paris, mais il n'y aura pas de décrochage régional, d'information le matin ou d'émissions l'après-midi", détaille l'animateur d'une de ces stations, sous couvert de l'anonymat.

EN SAVOIR +
>>  DIRECT - Suivez avec nous tous les événements en temps réel

>> Notre dossier avec les dernières actualités sur les attentats à Paris
>>
Attentats de Paris : ce qu'il faut retenir de l'assaut de Saint-Denis
>>
Qui est Abdelhamid Abaaoud, cerveau présumé des attentats de Paris

Plus d'articles

Sur le même sujet