Disneyland : l'homme arrêté sera jugé en comparution immédiate

Disneyland : l'homme arrêté sera jugé en comparution immédiate

FAITS DIVERS - Le parquet de Meaux a annoncé que l'homme arrêté jeudi 28 janvier à Disneyland en possession d'armes serait jugé ce lundi en comparution immédiate. L'accusation de terrorisme n'a pas été retenue dans cette affaire.

L'homme arrêté ce jeudi dans un hôtel de Disneyland Paris en possession de deux pistolets et d'un Coran sera jugé en comparution immédiate pour transport et détention d'armes et de munitions, a annoncé samedi le parquet de Meaux. Il devrait être jugé dès lundi, ajoute dans un communiqué le parquet, qui a requis son placement en détention provisoire jusqu'à sa comparution devant le tribunal correctionnel. Il encourt une peine de cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende. 

Face aux enquêteurs, l'homme de 28 ans avait expliqué qu'il "gardait avec lui ses deux pistolets automatiques de petit calibre, qu'il a depuis longtemps, pour ne pas les laisser au domicile de sa mère à Paris, où il vit en ce moment". Des propos confirmés par sa mère par la suite. Sa compagne, également entendue par les enquêteurs, n'a pas été mise en cause dans cette affaire. "Aucun élément ne permet de l'incriminer dans une quelconque complicité", a indiqué le parquet.

Rappel des faits

L'homme avait été repéré jeudi à l'hôtel New York où il avait une réservation, lorsque ces armes ont été détectées au rayon X. Deux armes de points, des cartouches et un exemplaire du Coran se trouvaient en effet dans sa valise. Aussitôt appelée sur les lieux, la police l'avait arrêté et placé en garde à vue. La piste terroriste a cependant été écartée.

EN SAVOIR +
>> Le suspect prétendait vouloir se protéger
>> VIDEO - Disneyland Paris : ce que l'on sait après l'interpellation d'un homme armé

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques