Disparition de Maëlys : insulté et menacé de mort, le suspect a été transféré dans une autre prison

Disparition de Maëlys : insulté et menacé de mort, le suspect a été transféré dans une autre prison

FAIT DIVERS - Nordahl L., mis en examen pour enlèvement et séquestration le 3 septembre dernier puis écroué à la maison d'arrêt de Varces Grenoble, a été transféré dans une autre prison ce jeudi. L'ancien militaire âgé de 34 ans est aujourd'hui le seul suspect dans l'enquête sur la disparition de la petite Maëlys, 9 ans, lors d'une fête de mariage dans la nuit du 26 au 27 août à Pont-de-Beauvoisin dans l'Isère.

Son avocat devait lui rendre visite cette semaine. Joint par LCI ce jeudi matin, Me Méraud qui défend Nordahl L., mis en examen pour "enlèvement et séquestration" dans le cadre de l'enquête sur l'enlèvement de la petite Maëlys, 9 ans,  nous expliquait qu'il n'avait "pu le faire". "Je ne peux vous détailler les raisons, j'irai le voir bientôt, mais là, c'était impossible", nous avait-il confié en milieu de matinée. 

En vidéo

VIDEO - Disparition de Maëlys : ce que l'on sait du suspect

Ce jeudi, Le Dauphiné livrait quelques précisions sur les conditions de détention du suspect, ancien militaire de 34 ans, et expliquait sans doute pourquoi son avocat n'avait pu lui rendre visite. Le quotidien régional révèle en effet que Nordahl L. a été transféré de prison ce jeudi après avoir été menacé de mort par des co-détenus. 


"Nordahl L. était à l'isolement à la maison d'arrêt de Varces-Grenoble. Suite à des insultes et des menaces de mort de la part d'autres personnes incarcérées dans l'établissement, il a été en effet transféré ce jeudi  au centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier (Isère)", confirme une source proche du dossier à notre rédaction.  

En détention depuis près de deux semaines

Nordahl L. avait été placé en garde à vue le 31 août avant d'être relâché le 1er septembre. L'ancien militaire avait été de nouveau interpellé le 3 septembre, puis mis en examen pour enlèvement et séquestration et écroué à la maison d'arrêt de Varces. 


L'ADN de Maëlys, mêlé au sien, a été en effet retrouvé dans la voiture avec laquelle il s'était rendu à la fête de mariage organisée à Pont-de-Beauvoisin, fête où étaient également présentes la fillette de 9 ans et sa famille. 

Depuis le début de cette affaire, Nordahl L. n'a cessé de clamer son innocence. Il a reconnu que la fillette était montée dans sa voiture, avec un autre enfant "blondinet" selon lui pour voir si ses chiens étaient là. La gendarmerie n'a jamais retrouvé la trace du garçon blond qui aurait accompagné la fillette... 

La mère de Maëlys, elle, a indiqué à son avocat Me Rajon que dès le 26 août au soir, elle avait remarqué le "comportement étrange" de cet homme.  Selon elle, sa fille, qui ne le connaissait pas, l'aurait désigné comme son "tonton" et son "copain". Le trentenaire, lui, aurait montré des photos de chiens dans son portable à Maëlys. 

Maëlys toujours introuvable

Ce jeudi, Nordahl L. dormira dans une autre prison. Maëlys, elle, 19 jours après sa disparition reste toujours introuvable.  L'appel à témoins lancé après la disparition de la petite Maëlys a connu un large écho et les enquêteurs passent au crible les informations recueillies, a indiqué jeudi la gendarmerie, après la fin des fouilles au lac d'Aiguebelette (Savoie).

Six patrouilles en voiture, dix gendarmes sur le terrain et douze membres de la cellule d'enquête restent mobilisés pour retrouver Maëlys. Les gendarmes sont par ailleurs "à la disposition" de l'enquête pour procéder si nécessaire à de nouvelles recherches. 

Les fouilles menées autour et dans le lac d'Aiguebelette, proche de l'endroit de la disparition de la fillette et du domicile du principal suspect, se sont achevées sans résultats mercredi soir, a indiqué une source proche de l'enquête. Les recherches également menées dans un autre lac proche, celui de Romagnieu (Isère), ne sont pas terminées mais ne reprendront que vendredi ou lundi.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Disparition de Maëlys à un mariage

Plus d'articles

Sur le même sujet