En Belgique, une mère de famille tue son enfant à coups de hache

En Belgique, une mère de famille tue son enfant à coups de hache

FAIT DIVERS - Dimanche dans la nuit, une femme a avoué avoir tué son fils de 11 ans près de Liège. Elle a également tenté d'assassiner sa fille de 15 ans, précise le parquet de la ville. Veuve, elle n'arrivait pas à faire le deuil de la mort de son époux.

Nuit tragique à Liège samedi. Selon les informations du parquet de Liège en Belgique, reprises par Ouest France et Le Parisien, une mère de famille a avoué avoir tué son fils de 11 ans à coups de hache. Elle a également confirmé avoir tenté d'assassiner sa fille de 15 ans. Lors de son passage devant le juge d'instruction, l'accusée a expliqué "avoir eu peur de mourir d'une maladie", ce qui l'aurait poussé à commettre son geste, afin d'éviter à ses enfants de vivre dans un monde tel que celui d'aujourd'hui", précise le parquet.


L'adolescente a toutefois réussi à s'enfuir avant de subir le même sort que son petit frère et a trouvé refuge chez une voisine. Toujours selon le parquet, cette mère de famille est veuve depuis plusieurs années et n'arrive pas à accepter la mort de son mari. Depuis le décès de ce dernier, elle est reconnue comme dépressive. Son état psychologique aurait même empiré ces dernières semaines. Elle a expliqué qu'elle craignait pour sa santé et sa vie.


Le bourgmestre de Seraing, commune près de Liège, a affirmé à la télévision belge RTL qu'une cellule psychologique avait été mise en place pour les témoins de ce drame, voisins comme policiers. "Je me suis préoccupé d'avoir une aide psychologique pour les policiers qui ont constaté la scène, pour les voisins qui ont reçu la fille", a-t-il expliqué. L'adolescente est à l'hôpital, "elle doit être encadrée", a-t-il ajouté.

Plus d'articles

Sur le même sujet