Déchetterie de Wissous attaquée : la piste "interne" envisagée par les policiers

Déchetterie de Wissous attaquée : la piste "interne" envisagée par les policiers

FAIT DIVERS – Selon nos informations, la piste du règlement de comptes interne entre employés et employeur est explorée par les policiers après l’attaque dans la nuit de dimanche à lundi d’une déchetterie de Wissous (Essonne).

Un règlement de comptes entre employés ou anciens employés et employeur ? Selon nos informations, quelques heures après l’attaque d’une déchetterie de Wissous, les policiers envisagent la piste "interne" à la société, sans pour autant écarter les autres théories. 


Dans la nuit de dimanche à lundi, vers 2h du matin, cinq individus cagoulés ont fait irruption dans la déchetterie puis ligoté le gardien de l’établissement. Ils ont ensuite mis le feu à des camions-bennes. Neuf d’entre eux ont été détruits par les flammes. Trente-huit ont été partiellement brûlés ou détériorés par les agresseurs. Le montant du préjudice est estimé à plus d’un million d’euros. 

Un autre site déjà attaqué il y a quatre mois

L’enquête a été confiée à la sûreté départementale de l’Essonne. Les policiers ont d’ores et déjà fait plusieurs prélèvements d’indices sur le site. Le gardien de la déchetterie doit quant à lui encore être entendu. 


Il y a quatre mois, un autre site de l’entreprise avait déjà été la cible d’une opération similaire : 10 véhicules avaient été détruits à Rambouillet. Pour l’heure, aucun lien certain n’est établi entre ces deux événements.

Plus d'articles

Sur le même sujet