"Fé ske ta a fair" : le dernier mail reçu par Coulibaly

"Fé ske ta a fair" : le dernier mail reçu par Coulibaly

DirectLCI
ATTENTAT - Amedy Coulibaly, l'auteur de l'attaque de l'Hyper Cacher à Paris en janvier, aurait répondu aux instructions d'un commanditaire. Ce donneur d'ordres aurait aussi été en contact avec les frères Kouachi, responsables de la tuerie à Charlie Hebdo.

L'enquête sur les attentats de janvier à Paris s'oriente sur la piste d'un donneur d'ordres. Le Monde, qui révèle l'information, a pu consulter des échanges entre Amedy Coulibaly et une personne donnant des instructions précises, confirmant de fait le rôle d'un commanditaire dans l'attaque contre l'Hyper Cacher le 9 janvier.

"Fé ske ta a fair"

Dans un échange de mails, rédigés en langage SMS et rapportés par Le Monde , une personne écrit à Amedy Coulibaly le 7 janvier à 14 heures, soit deux heures après la tuerie contre Charlie Hebdo : "Ok, fé ske ta a fair aujourdhui ms simple com ça tu rentr dormir ensuit tu plank et verifi adress 1 ts les jrs : indications bientot pr recup amis aider toi. debarasse toi puce, maintenant passe sur adress 1, fini adresse 2" (sic).

Plus tôt dans la journée du 7 janvier, un autre mail a été consulté par cette personne, sans doute écrit par l'auteur de l'attaque de l'Hyper Cacher. Il contenait des fichiers intitulés "inventaires" indiquant : "J’ai un AK74 avec 275 cartouches. Six tokarev avec 69 cartouche. Trois gillet par balle militaire trois gillet tactique deux bombe a gel et a gaz deux gros couteaux un choqueur" (sic).

Charlie Hebdo et l'Hyper Casher, deux attentats, un commanditaire ?

Ces échanges attesteraient, en plus de la présence d'un commanditaire des attentats de Paris, qu'Amedy Coulibaly devait recevoir l'aide des frères Kouachi mais aussi, potentiellement, celle d'autres compagnons. Un élément déjà dévoilé par BFMTV le 13 octobre, qui révélait un mail du commanditaire le 8 janvier et dans lequel sont désignés les frères Kouachi, établissant ainsi un lien entre les trois auteurs des attentats de Paris. Le commanditaire aurait piloté en partie les attaques contre l'Hyper Cacher et contre Charlie Hebdo.

Il est pour l'heure impossible d'identifier ni même de localiser ce décideur. Toutefois, selon les informations du Monde, l'individu francophone serait basé à l'étranger. Deux noms de djihadistes français apparaissent dans l'instruction de la juge Nathalie Poux : Peter Cherif et Salim Benghalem, deux proches des frères Kouachi et d'Amedy Coulibaly, susceptibles d'avoir fait le lien entre eux.

À LIRE AUSSI 
>> Prise d'otages à Vincennes : qui est Amedy Coulibaly, abattu pendant l'assaut ? 
>>
Coulibaly, Boumeddiene et les frères Kouachi se seraient rejoins à Annecy avant les attentats 
>>
Tout notre dossier sur les attentats de Paris 
 

Plus d'articles

Sur le même sujet