Filière djihadiste vers la Syrie : Salim Benghalem condamné à 15 ans de prison

Filière djihadiste vers la Syrie : Salim Benghalem condamné à 15 ans de prison

TERRORISME - La 16e chambre du tribunal correctionnel de Paris a rendu ce jeudi son délibéré au procès d'une filière d'acheminement de jihadistes vers la Syrie. Sept prévenus étaient poursuivis, dont Salim Benghalem, considéré comme une tête d'affiche du jihadisme français, jugé en son absence.

Salim Benghalem a été condamné jeudi en son absence à 15 ans de prison au procès d'une filière d'acheminement de jihadistes en Syrie, et le tribunal correctionnel de Paris a prononcé des peines allant de 6 à 9 ans contre six autres prévenus.

Le lundi 7 décembre, après une semaine d'audience, le parquet avait requis 18 ans de prison contre Salim Benghalem, jugé en son absence.

EN SAVOIR +

>> Filière djihadiste vers la Syrie : de 6 ans à 18 ans de prison requis
>> Procès d'une filière djihadiste : Salim Benghalem le grand absent

>> Filière djihadiste vers la Syrie : "J’étais en quête d'un idéal"
>> Filière d’acheminement de djihadistes : "On m'a présenté la Syrie comme un eldorado"
>> Procès d'une filière djihadiste vers la Syrie : "Sur place, je passe du mythe à l'horrible réalité"

Des peines allant de 6 à 10 ans de prison avaient été requises contre les six autres prévenus, âgés de 23 à 37 ans, lors de ce premier procès de jihadistes présumés depuis les attentats du 13 novembre. Le magistrat a demandé au tribunal correctionnel de Paris d'assortir d'une période de sûreté des deux-tiers toutes les peines.

>> Salim Benghalem, cible officieuse des frappes françaises, serait toujours vivant >> Qui est Salim Benghalem, geôlier présumé des ex-otages français ? >> L'un des bourreaux de l'Etat Islamique serait français

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques