Il paie par erreur les impôts locaux de son voisin pendant dix-sept ans

Il paie par erreur les impôts locaux de son voisin pendant dix-sept ans

OUPS – Le centre des impôts d'Armentières, dans le Nord, a inversé par erreur les paliers de deux voisins d'une résidence de la ville. En conséquence, l'un des deux s'est acquitté, pendant dix-sept ans, d'une facture très salée.

C'est en voulant faire baisser le montant des impôts locaux de son immeuble qu'il s'est rendu compte qu'il payait, depuis 17 ans, la taxe foncière et la taxe d'habitation de son voisin, qui vit dans un logement plus grand que le sien.

Tout commence quand Jacques Theffry, un habitant d'Armentières, dans le Nord, lance une pétition parce qu'il estime que les impôts de sa résidence sont surévalués. Son voisin de palier lui confie alors son avis d'imposition. "Quand j’ai vu que je payais plus cher pour un appartement qui fait 15m2 de moins, ça m’a étonné", raconte le septuagénaire à La Voix du Nord . "J’ai pris contact avec les impôts à Armentières". Surprise : le centre des impôts d'Armentières reconnaît... qu'il a inversé, par erreur, les deux appartements.

Préjudice de 3000 euros

Jacques Theffry fait un petit calcul : entre 1998 et aujourd'hui, il aurait perdu près de 6000 euros. "L‘erreur remonte peut-être même à la construction de l’immeuble, il y a plus de quarante ans, allez savoir", déplore-t-il. Le centre des impôts, qui a reconnu sa responsabilité, a accepté de rembourser les six dernières années (2700 euros) ; les autres sont prescrites. Dans cette affaire, l'Armentiérois estime avoir perdu près de 3000 euros. Contactée par le quotidien régional, l'administration a refusé de s'exprimer.

Comme le raconte France 3 Nord-Pas-de-Calais , Jacques Theffry a eu le droit à une leçon des services fiscaux. "'C'est maintenant que vous vous en apercevez ?", m'ont dit les impôts. "Les voisins ne donnent pas leur fiche d'imposition, on ne sait pas combien ils gagnent, ça ne nous regarde pas!", s'indigne-t-il. Avec sa pétition, qui a obtenu une réponse favorable trois mois après son lancement, Jacques Theffry a permis à chacun de ses voisins d'économiser 700 euros en 2015.

A LIRE AUSSI
>> Taxe d'habitation et taxe foncière : une hausse (injuste) votée pour 2016
>> Hausse des impôts locaux des retraités : plus de 100 députés PS interpellent Valls
>> Hausse des impôts locaux pour les petites retraites : la faute à Nicolas Sarkozy ?

>> Impôt sur le revenu : allez-vous payer moins en 2016 ?

Plus d'articles

Les tags

    À suivre

    Rubriques