La piste d’une planque des terroristes à Bobigny

La piste d’une planque des terroristes à Bobigny

DirectLCI
SEINE-SAINT-DENIS - L’enquête a mené les policiers vers un appartement de Bobigny (Seine-Saint-Denis).

C’est sans doute là que se sont retrouvés les terroristes avant de partir commettre les attaques sanglantes, le 13 novembre. L’attention des policiers se concentre sur un appartement de Bobigny, qui avait été loué du 10 au 17 novembre par Brahim Abdeslam. Ce dernier n’est autre que le kamikaze qui s'est fait exploser boulevard Voltaire, vendredi soir. Et le frère de Salah Abdeslam, huitième terroriste présumé, actuellement traqué par les polices d’Europe.

"Des plaques d'immatriculation belges"

Dans cet appartement situé à deux pas de la cité de l’Abreuvoir et disponible en location saisonnière, les policiers ont découvert des téléphones portables, des puces et des batteries. Pas d’armes. Le quartier avait été bouclé dans la nuit de dimanche à lundi pour perquisitionner et interroger les riverains. Les policiers leur avaient notamment présenté des photos des terroristes présumés, ainsi que des voitures qu’ils ont utilisées, une Seat Leon et une Volskwagen Polo.

EN SAVOIR + >> EN DIRECT - Attentats de Paris : les dernières infos en live

Un habitant avait notamment confié à metronews “avoir vu la Seat il y a quelques jours . Je m’en souviens parce que celle que j’ai vue avait des plaques d’immatriculation belges et les vitres teintées. Des plaques belges, on n’en voit pas souvent ici."

EN SAVOIR +
>> Comment ne pas céder à la peur collective ?
>> Abdelhamid Abaaoud, cerveau des attentats ?
>>
Tout savoir sur Daech : zoom sur Raqqa, la capitale de l'Etat islamique >> Tout savoir sur Daech : les djihadistes sont-ils drogués au Captagon ?

Plus d'articles

Sur le même sujet