Montpellier : une factrice tente de se suicider sur son lieu de travail

Montpellier : une factrice tente de se suicider sur son lieu de travail

FAIT DIVERS - Mardi matin, une factrice de 34 ans a essayé de se suicider dans les bureaux du centre courrier Rondelet, à Montpellier. Selon la CGT, elle était sous le joug d'une mesure disciplinaire, comme au moins quatre de ses collègues. De son côté, la direction parle pour l'instant d'un "malaise".

Les faits se sont produits ce mardi matin au centre courrier Rondelet de Montpellier. Selon la CGT de l'Hérault, une factrice de 34 ans a tenté de mettre fin à ses jours en avalant une grande quantité de médicaments. Elle aurait été retrouvée inconsciente dans les toilettes de l'établissement. Interrogé par LCI, la direction de son côté d'un malaise, sans pour autant infirmer la thèse du suicide.


Selon un communiqué de la CGT, la factrice était sous le joug d'une mesure disciplinaire. Son véhicule aurait en effet été photographié à au moins deux reprises devant son domicile pendant ses heures de travail. Pour compenser, "elle faisait beaucoup d'heures supplémentaires", nous confie une personne de son entourage. Le syndicat explique qu'elle risque aujourd'hui un licenciement pour faute grave.  Par ailleurs, elle aurait appris ce lundi qu'elle devrait former la personne qui allait la remplacer. "Nous sommes convaincus que la direction avait déjà trouvé sa remplaçante", confirme son entourage.

Une lettre pour dénoncer la dégradation des conditions de travail

La CGT critique aussi vivement la façon dont les choses se sont faites. Lors de son entretien préalable à la sanction disciplinaire, la salariée aurait ainsi vécu un véritable interrogatoire. "On lui a posé des questions qui n'avaient rien à voir avec la raison de sa convocation, et ce uniquement  dans le but de rajouter des griefs dans son dossier", détaille le syndicat, qui dénonce un "management de terreur" de la part de la direction.  Cette dernière nous affirme pour sa part qu'"une enquête sera diligentée à partir de mercredi" pour faire la lumière sur les circonstances de ces faits. Une cellule d’écoute psychologique sera  également ouverte dans la matinée, précise-t-elle.


La CGT tient à préciser que ce cas n'est pas isolé. Huit cabinets ont ainsi adressé vendredi aux autorités le résumé de dizaines d'expertises accablantes sur la dégradation des conditions de travail au sein du groupe La Poste ces dernières années. La lettre, dont RTL a eu copie, pointe en particulier la situation chaotique des facteurs, touchés par les suicides - neuf en quatre ans comme la radio le révélait le 6 octobre

VIDEO. A La Poste, des conditions de travail qui poussent les facteurs à bout

A La Poste, des conditions de travail qui poussent à bout les facteurs

VIDEO. Vague de suicides à La Poste : "On se heurte à un véritable mur du silence"

Vague de suicides à La Poste : "On se heurte à un véritable mur du silence"

Et aussi

Les tags

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques