Nouvelles menaces visant des lycées parisiens

Nouvelles menaces visant des lycées parisiens

FAIT DIVERS - Six lycées parisiens ont été de nouveau la cible de menaces téléphoniques jeudi, deux jours après de fausses alertes aux colis piégés. Les élèves ont été mis à l'abri et la police a été déployée.

Nouvelles alertes dans les lycées parisiens. Jeudi matin, les établissements Louis-le-Grand (5e), Charlemagne (4e), Condorcet (9e), Hélène Boucher (20e) et Victor-Hugo (3e) ont reçu des appels anonymes menaçants, a indiqué le rectorat de Paris. Une source policière a précisé à metronews que le lycée Passy-Saint-Honoré (16e) était également concerné. Le lycée Chaptal (8e) a par ailleurs fait l'objet de mesures de sécurité après le signalement de deux individus suspects devant l'établissement.

L'auteur des coups de fil, passés peu avant 10 heures, avait menacé de se rendre avec une arme de type Kalachnikov dans les établissements visés, nous expliquent plusieurs sources. Un important dispositif policier a alors été déployé et les élèves mis à l'abri. Le parquet a ouvert une enquête pour menaces de destruction, laquelle a été confiée à la Sûreté territoriale de Paris.

Une même personne ?

Ces appels inquiétants interviennent deux jours après de fausses menaces faisant état de colis piégés dans six lycées parisiens. Les enquêteurs étudient la piste d'un seul et même auteur ou d'un groupe d'individus coordonnés. Selon nos informations, les destinataires des appels de mardi ont parlé d'une voix ressemblant à un enregistrement sur magnétophone. "Une voix métallique" est également évoquée dans les messages de jeudi. Un numéro de téléphone aurait par ailleurs été isolé et serait en cours de vérification.

Jeudi après-midi, les lycées ont pu reprendre leur "fonctionnement habituel" mais la surveillance a été maintenue.

EN SAVOIR + >> Paris : alerte à la bombe dans plusieurs lycées

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques