Oise : le policier a abattu sa femme et ses deux enfants avec son arme de service

Oise : le policier a abattu sa femme et ses deux enfants avec son arme de service

ENQUÊTE - Le fonctionnaire de la préfecture de police de Paris qui a assassiné sa femme et deux de ses enfants à Noyon (Oise) dimanche a fait usage de son arme de service.

Le fonctionnaire de police qui a tué sa femme et deux de ses enfants dimanche à Noyon a utilisé son arme de service. C'est ce qu'a indiqué à LCI la procureure de la République de Compiègne, Virginie Girard, ce lundi. L'homme de 38 ans avait ouvert le feu dimanche sur sa compagne, âgée de 34 ans, et ses deux enfants de 3 et 5 ans avant de retourner l'arme contre lui. Les faits s'étaient déroulés sur le quai de la gare de Noyon et un important périmètre de sécurité avait été mis en place. 


Selon les premiers éléments de l'enquête, la mère de famille avait appelé la gendarmerie de Guiscard (Oise), où résidait le couple, après avoir annoncé à son mari son intention de le quitter. Arrivés au domicile familial, les militaires avaient trouvé la femme seule, avec ses cinq enfants. Elle leur avait expliqué qu'une "dispute avait éclaté". Le mari était alors revenu au domicile, alors que les gendarmes étaient encore présents. 

Une attitude "calme" avant de commettre le triple assassinat

Il a eu une attitude "parfaitement calme" et n'a pas refusé qu'un voisin conduise sa femme à la gare de Noyon, distante de dix kilomètres, avec trois de leurs cinq enfants, les deux autres enfants étant gardés par le voisinage, selon le récit de la procureure. Mais, vers 11h30, "alors que la mère de famille et de ses trois enfants attendaient sur le quai, l'auteur des faits a surgi et a tiré plusieurs coups de feu sur son épouse puis sur deux des enfants, les atteignant mortellement", a poursuivi Mme Girard. Le troisième enfant, une fillette de cinq ans et jumelle d'un des deux enfants décédés, n'a pas été blessée. Le père s'est ensuite donné la mort en retournant l'arme contre lui. 


 "L'auteur de cet assassinat est un fonctionnaire de police affecté à la préfecture de police de Paris, qui n'aurait pas supporté l'annonce par son épouse de son intention de le quitter", avait précisé la magistrate. L'enquête a permis de déterminer que le policier avait commis ce triple assassinat avec son arme de service. 

Plus d'articles

Sur le même sujet