"On est parti, on commence" : le SMS glaçant envoyé par un terroriste

"On est parti, on commence" : le SMS glaçant envoyé par un terroriste

ATTAQUES - Les enquêteurs ont découvert un portable appartenant à un membre des terroristes dans une poubelle près du Bataclan dans la nuit de vendredi à samedi. Son contenu, dévoilé par le procureur de Paris mercredi, est sans équivoque.

"On est parti, on commence". C'est ce SMS glaçant qu'un membre du commando du Bataclan a envoyé à 21h42 vendredi 13 novembre, a expliqué le procureur de Paris au cours d'une conférence de presse mercredi soir. Quelques instants après, trois hommes ouvraient le feu dans la salle de concert, abattant 89 personnes sur les 129 victimes des attentats de Paris et Saint-Denis.

Destinataire non identifié

Le téléphone portable contenant le message a été découvert par les policiers dans une poubelle à l'extérieur du Bataclan. Était-il destiné à envoyer le feu vert aux actions quasi simultanées ? Au commanditaire des attentats ? "Les investigations s'attachent bien évidemment à déterminer quel est le destinataire de ce message", a simplement indiqué François Molins. Selon Mediapart, qui avait déjà révélé cette information, le téléphone contenait également un plan détaillé des lieux de l'attaque.

Tout laisse à penser que la cellule à l'origine des attaques était plus étendue qu'elle n'y paraissait. Une "nouvelle équipe de terroristes a été neutralisée" ce mercredi à Saint-Denis, a poursuivi le procureur qui a précisé qu'au vu de leur "armement, leur organisation structurée et leur détermination, ce commando pouvait passer à l'acte".

À LIRE AUSSI
>>
Notre dossier avec les dernières actualités sur les attentats à Paris
>> Jawad, le logeur des terroristes, déjà condamné pour coups mortels
>>
Attentats de Paris : ce qu'il faut retenir de l'assaut de Saint-Denis
>>
Qui est Abdelhamid Abaaoud, cerveau présumé des attentats de Paris

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques