Paris : partie d’un joint, l’enquête amène les policiers à saisir 3,1 millions d’euros

Paris : partie d’un joint, l’enquête amène les policiers à saisir 3,1 millions d’euros

SPIRALE - Début septembre, une perquisition menée au domicile des parents d’une jeune fille contrôlée pour détention illégale de stupéfiants a conduit les enquêteurs à mettre la main sur plus de 3 millions d’euros en liquide.

Quand un banal contrôle de stupéfiant sur une jeune fille permet aux enquêteurs de saisir plusieurs millions d’euros en liquide. Les faits remontent au 4 septembre. Ce jour-là, une femme de 28 ans est contrôlée dans le 15e arrondissement de Paris alors qu’elle conduit en fumant du cannabis. Dans sa voiture, les policiers découvrent une petite boîte contenant 50 grammes de cannabis et quelques grammes de cocaïne. 


Pensant avoir à faire à une possible dealeuse, les policiers décident de perquisitionner le domicile de ses parents, où elle vit, dans le 17e arrondissement de la capitale. Ils vont y découvrir... quelque 420.000 euros en liquide. 

2,7 millions supplémentaires à la banque

Une enquête distincte pour "blanchiment de fraude fiscale" est alors ouverte par le parquet de Paris et confiée à la brigade de recherches et d'investigations financières. De nouvelles perquisitions, menées dans la banque du couple, conduisent les enquêteurs à la saisie de 2,7 millions d'euros en liquide dans plusieurs coffres.


Les parents entendus sous le régime de la garde à vue ont été relâchés et placés sous contrôle judiciaire. Les investigations financières et patrimoniales vont se poursuivre pour déterminer l’origine des fonds, qui pourraient provenir de leur activité de gestion de bar-restaurant. Quant à la jeune fille, elle a d’ores et déjà été citée devant le tribunal correctionnel et condamnée pour détention illégale de stupéfiant. 

Plus d'articles

Sur le même sujet