"Personne n'est venu à mon secours" : une maman sous le choc après l'attaque de son fils de 3 ans par un chien de la gendarmerie

"Personne n'est venu à mon secours" : une maman sous le choc après l'attaque de son fils de 3 ans par un chien de la gendarmerie

ACCIDENT - Mardi dans le Lot, un enfant de 3 ans a été attaqué à la sortie d’une école par un chien du centre cynophile de la gendarmerie de Gramat. Noah s’en est sorti avec quelques blessures légères. Une enquête a été ouverte.

Un drame a été évité de justesse mardi à Lacapelle-Marival, dans le Lot. Noah, 3 ans, a été la proie d’un chien de la brigade cynophile de la gendarmerie de Garmat. La scène s’est déroulée à la sortie de l’école maternelle, sous les yeux de sa mère et de son frère de 4 ans. 

C’est moi qui ai dû pousser le chien avec mon piedLa mère du petit Noah à France 3

"Je tenais Yanis et Noah par la main. En contresens, il y avait la gendarmerie cynophile qui faisait un exercice de recherche de personnes. Et le chien sans X raisons a sauté la barrière de sécurité, s’est jeté sur Noah. Il s’est trouvé à terre et personne n’est venu à mon secours. C’est moi qui ai dû pousser le chien avec mon pied", explique la mère, en larmes, au micro de France 3


D’après les gendarmes, le chien était tenu en laisse. L'enfant, blessé à l'abdomen et sous l'aisselle, a été transporté aux urgences de l'hôpital de Figeac. Joint par LCI, le Centre national d’instruction cynophile de la gendarmerie de Gramat, qui parle de faits "exceptionnels et rarissimes", affirme qu’une enquête est en cours. La famille de Noah envisage de porter plainte.

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques