Pont-de-Beauvoisin : pour la première fois depuis la disparition de Maëlys, la salle polyvalente va accueillir un mariage

FAIT DIVERS – Depuis la disparition de Maëlys, 9 ans, le dimanche 27 août lors d’une soirée dans la salle polyvalente de Pont-de-Beauvoisin, tous les événements organisés à cette adresse avait été annulés. Ce mardi, on apprenait qu’un mariage y serait bientôt célébré, le week-end du 6 octobre.

Dès le 27 août à l'aube, le périmètre avait été bouclé. Pendant une semaine environ, seuls les gendarmes avaient eu accès à la salle polyvalente de Pont-de-Beauvoisin. C'est là, dans ce lieu fermé pouvant accueillir jusqu’à 500 personnes que Maëlys, 9 ans, avait disparu fin août à l'occasion du fête de mariage où environ 180 personnes s'étaient réunies. 


Depuis ce drame, qui reste à ce jour sans réponse, la salle polyvalente de cette commune de quelque 3600 habitants n'avait plus accueilli d'événements. "Deux réunions d'une quinzaine de personnes ont été organisées la semaine dernière mais c'est tout. Depuis la disparition de Maëlys, tout avait été annulé", confie le gardien de la salle, Pascal, joint par LCI ce mardi. Mais pour la première fois depuis le triste événement, la salle va accueillir la fête d'un mariage le week-end prochain. 

En vidéo

Un mois après la disparition de Maëlys, où en est l'enquête ?

"On ne va pas tout annuler"

Alors que certains s'étonnent que l'on puisse célébrer des noces dans un lieu où une petite fille a disparu et alors que l'enfant n'a pas été retrouvée, la Ville de Pont-de-Beauvoisin comme le gardien de la salle mettent en avant plusieurs arguments. 


"La salle et les alentours ont été fouillés, scrutés à la loupe. Les gendarmes sont même venus dans ma maison et m'ont entendu. Dans la salle, il n'y a plus rien à chercher, il faut bien qu'elle reprenne ses activités", explique Pascal, le gardien. 

"La salle polyvalente est louée plusieurs mois voire un an à l'avance. Le mariage prévu le week-end du 6 est prévu de longues dates. On ne va pas annuler tous les événemetns à venir et encore moins fermer la salle", indique-t-on à la ville. 


Pascal, le gardien, remettra donc les clés aux organisateurs comme il le fait à chaque fois, le vendredi à 14 heures. Ces derniers devront les lui remettre le dimanche à 10 heures. Aucune recommandation précise n'a été faite selon Pascal. "Avec ce qu'il s'est passé le mois dernier et dans une affaire à ce jour irrésolue, forcément, nous devrons prévenir les convives et leur demander bien sûr de faire très attention aux enfants", conclut le gardien. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Disparition de Maëlys à un mariage

Plus d'articles

Sur le même sujet