Projets d'attentats à La Défense et Roissy : aucune confirmation officielle

Projets d'attentats à La Défense et Roissy : aucune confirmation officielle

DirectLCI
ATTENTATS - L'agence de presse Reuters a publié dans la nuit de mardi à mercredi une information selon laquelle les djihadistes présumés contre lesquels une opération a été menée à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) "projetaient un attentat dans le quartier des affaires de La Défense". Un peu plus tard, France 2 parlait d'un autre projet sur l'aéroport de Roissy.

"Les forces de l'ordre recherchaient des terroristes qui préparaient un acte prochain sur la base d'informations de la SDAT (les services antiterroristes, ndlr) et de l'étranger. C'est une nouvelle équipe qui projetait un attentat à La Défense", a annoncé Reuters  dans une de ses dépêches diffusées dans la nuit de mardi à mercredi. L'information a été divulguée alors que 110 policiers du Raid et de la BRI (Brigade de recherche et d'intervention) intervenaient à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) où ils allaient procéder, dans les heures qui ont suivi, à l'interpellation de 8 personnes et où deux terroristes allaient trouver la mort.

Un peu plus tard dans la journée, France 2 annonçait pour sa part, un éventuel projet visant cette fois l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulles. Cinq jours après les attentats de Paris qui ont fait 129 morts et 252 blessés, ces deux informations ont semé un vent de panique avant d'être largement partagées et commentées sur Twitter et Facebook.

>> Le direct des événements

Un projet prévu dès ce jeudi ?

A la mairie de Courbevoie, on assurait à metronews n'avoir "aucune information concernant un projet à La Défense". Et d'ajouter :" Nous en aurions été avertis si ça avait été le cas". Par ailleurs, plusieurs personnes travaillant pour des sociétés de sécurité au sein du quartier d'affaires nous ont déclaré n'avoir reçu "aucune consigne spécifique conséquente à cet éventuel projet". Interrogée par notre rédaction, la Place Beauvau a catégoriquement démenti ce projet d'attentat.

Pourtant, plusieurs sources policières nous ont indiqué que des "écoutes téléphoniques menées sur des téléphones portables" dont celui de la femme qui s'est faite exploser ce mercredi ont permis d'établir qu'un projet sur ce quartier aurait été envisagé . RTL précise par ailleurs que ce dernier était prévu "dès ce jeudi 19 novembre dans le quartier" et France 2 évoque comme lieu le centre commercial Les Quatre Temps.

Perquisitions à Roissy

Concernant Roissy, seule France 2 a fait part de cet éventuel projet. "Nous n'avons pas du tout d'information, affirmait-on au service de presse d'Aéroports de Paris (ADP). Et de rappeler : "Les mesures de sécurité ont été renforcées depuis vendredi. Plus de 5000 personnes sont mobilisées pour la sûreté de la plateforme. L'appel à la vigilance a été renforcé pour tous les personnels, les affichages Vigipirate Attentat ont été déployés et des appels à la vigilance du public sont régulièrement diffusés". En outre, des détecteurs de traces explosives (ETD) supplémentaires ont été déployés sur les postes d'inspection filtrage et pour les bagages en soute."

Ce mercredi, deux perquisitions ont été menées au sein des entreprises Fedex et la branche Air France Cargo situées sur la plateforme aéroportuaire de Roissy dans le cadre de l'état d'urgence décrété après les attentats. Ces deux perquisitions n'avaient, selon la préfecture déléguée à la Sécurité et la Sûreté des aéroports de Paris-Charles de Gaulle et du Bourget, "pas de lien direct avec les attentats" mais relevaient "de plusieurs objectifs, notamment la recherche d'éléments en lien avec des phénomènes de radicalisation". A l'issue des perquisitions, il n'y a eu ni découverte d'élément notable, ni interpellation", a précisé la préfecture déléguée dans l'après-midi.

Le parquet de Paris n'a confirmé aucun de ces deux éventuels projets d'attentats. François Molins, procureur de la République de Paris, déclarait pour sa part que le commando de Saint-Denis "pouvait passer à l'acte", sans préciser de lieux, ni de dates.

EN SAVOIR +

>> Ce qu'il faut retenir de l'attentat de Saint-Denis >> Abdelhamid Abaaoud, cerveau des attentats de Paris ?  >> Salah, Brahim et Mohamed, la fratrie au cœur de l'enquête

Plus d'articles

Sur le même sujet