Risques d'étranglement : 122 fausses poussettes "Yoyo" interceptées par la douane

CONTREFAÇON - Les douaniers de Chilly-Mazarin ont intercepté 122 poussettes "Yoya", qui imitaient la marque "Yoyo". Ces pâles copies présentaient des risques d'étranglement.

De "Yoyo" à "Yoya", il n'y a qu'un "a". Mais beaucoup de normes de sécurité absentes. Les douaniers de Chilly-Mazarin (Essonne) ont intercepté 122 poussettes "Yoya", contrefaisant la marque "Yoyo" de la société française Babyzen. Ces poussettes ont été saisies depuis début septembre au sein du bureau de dédouanement postal de Chilly-Mazarin, indique la direction générale des douanes et des droits indirects dans un communiqué.


Testées en laboratoires, les copies présentaient notamment des risques d'étranglement pour les enfants. Un cordon de réglage de siège était en effet trop long et accessible aux enfants. 


Ces poussettes étaient vendues 200 euros, contre 390 euros pour les modèles originaux. Les douaniers ont d'ores et déjà prévu de les détruire.

Et aussi

Les tags

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques