Chalon-sur-Saône : l'agresseur au marteau toujours "activement recherché pour tentative d'homicide"

Chalon-sur-Saône : l'agresseur au marteau toujours "activement recherché pour tentative d'homicide"

FAIT DIVERS - L'homme muni d'un marteau qui a agressé deux femmes vendredi matin à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) avant de prendre la fuite était toujours introuvable ce samedi. Un important dispositif de police, renforcé par la gendarmerie, a été mis en place juste après les faits. Il est encore plus important désormais.

Cela fait plus de 24 heures que les forces de l'ordre le recherchent. Mais l'homme qui a agressé deux femmes vendredi matin à Chalon-sur-Saône à l'aide d'un marteau était toujours introuvable ce samedi en début d'après-midi.  Les attaques ont perpétrées à quelques minutes d'intervalle en fin de matinée à proximité du centre-ville de la commune de Saône-et-Loire. "L'agresseur, vêtu de noir, aurait crié 'Allah Akbar'" avant de prendre la fuite, a précisé dès vendredi la préfecture de Saône-et-Loire dans un communiqué. 


Les deux victimes, âgées d'une cinquantaine d'années, ont été choquées et légèrement blessées. "L'une a subi cinq points de suture. La deuxième victime a subi quatre points de suture et s'est vu attribuer une incapacité temporaire de travail de cinq jours", selon la préfecture. Les deux femmes ont porté plainte. 

Equipe cynophile, policiers et gendarmes

Dès vendredi, un important dispositif a été mis en place pour tenter de retrouver l'assaillant. De nombreux policiers, aidés par des gendarmes et un hélicoptère, ont été très vite mobilisés. La direction interrégionale de police judiciaire (DIPJ) et la circonscription de sécurité publique de Chalon-sur-Saône ont été saisies conjointement par le procureur de la République de la ville afin de diligenter une enquête pour "tentatives d'homicide". 


Ce samedi à 13 heures, la préfecture de Saône-et-Loire a diffusé un nouveau communiqué indiquant que l'agresseur était toujours "activement recherché". "La police nationale et la gendarmerie sont pleinement mobilisées. Un dispositif important est déployé pour assurer la protection de la population, indique-t-elle. Les patrouilles de police sont renforcées, garantissant une présence des effectifs à pied, en voiture et à moto. Ils sont renforcés par une équipe canine et par la participation de police municipale. Les effectifs de gendarmerie sont eux aussi mobilisés et effectuent des patrouilles et contrôlent de flux". 


La préfecture, comme le procureur, demande par ailleurs à la population de ne pas diffuser sur les réseaux sociaux des informations sur l'action et le positionnement des forces de l'ordre". 

Plus d'articles

Sur le même sujet