Un réseau de trafic de cannabis démantelé à Saint-Ouen

Un réseau de trafic de cannabis démantelé à Saint-Ouen

DROGUE – Plusieurs interpellations liées à un réseau de trafic de cannabis ont eu lieu ce mardi matin à Saint-Ouen. L'opération policière concerne l'ensemble de la Seine-Saint-Denis, où des établissements sont soupçonnés d'avoir blanchi l'argent de la drogue.

Onze personnes interpellées, 17 kilos de résine de cannabis saisis, cinq armes à feu trouvées... Une opération policière était en cours mardi matin à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, pour démanteler un réseau de trafic de cannabis, a-t-on appris de source policière, d'après des informations rapportées par iTélé .

L'affaire, qui a démarré par une saisie de drogue en juin à Saint-Ouen, "centre de gravité" de ce trafic, concerne tout le département de Seine-Saint-Denis, a poursuivi cette source policière. Des perquisitions ont notamment lieu dans des "établissements" ayant servi à blanchir l'argent du trafic.

1 300 interpellations en six mois

"Les Français doivent comprendre que, derrière le trafic de stupéfiants, il y a des organisations puissantes et hiérarchisées, qui tuent pour contrôler le marché des drogues, quelles qu'elles soient", avait déclaré en novembre le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. "De ce point de vue, il n'y a aucune distinction qui tienne entre "drogues douces" et "drogues dures" : on tue tout aussi bien pour du cannabis que pour de la cocaïne", avait-il poursuivi.

Le ministre de l'Intérieur s'exprimait justement depuis Saint-Ouen, ville gangrenée par les trafics de drogue et les règlements de comptes, où un "plan d'action" avait été mis en place en mai. Au total, plus de 10 000 policiers avaient alors été engagés dans ce plan, qui avait permis entre mai et novembre l'interpellation de 1 316 personnes, dont 123 avaient été déférées et 30 écrouées.

À LIRE AUSSI >> Plan anti-drogue à Saint-Ouen : qu'en pensent les policiers ?

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques